THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Voyager avec un chien

Mise au point sur le transport des chiens vers la Thaïlande.

Mis à jour le 08-09-2016  |  Publié le 17-01-2008 - Lu 44 496 fois
Moyenne : 5.00 sur 5 (2 votes)

Préambule : pour éviter tout malentendu et bien que la procédure soit sans doute identique pour un chat, nous ne traiterons ici que de notre propre expérience (en date de 16 janvier 2008) avec une chienne, croisée sans race définie de 8 ans et de 25 kg, transportée en soute.

Vue la quantité d'inepties qu'on peut lire sur Internet et en particulier sur les forums traitant de la Thaïlande, une mise au point, fruit de notre propre expérience, était pour le moins nécessaire.

Oui, il est possible d'importer son chien en Thaïlande,

Non, ce n'est pas particulièrement compliqué,

Non, il n'y a pas de quarantaine si tous vos papiers sont en règle et les procédures respectées.

Voici la liste des papiers nécessaires et suffisants :

  • Certificat de bonne santé du chien (Certificat sanitaire pour le transit des animaux de compagnie), fait par un vétérinaire agréé par la DDSV (Directions Départementales des Services Vétérinaires) et visé par celle-ci (la DDSV certifie que le document a été rédigé par un vétérinaire agréé par le Commissaire de la République du département d'émission). Se renseigner auprès de la DDSV pour la liste des vétérinaires agréés de votre lieu de résidence.
  • Certificat de vaccination anti-rabique à jour (soit le bleu de primo-vaccination soit de rose de rappel). A jour signifie datant de moins d'un an. Il doit également être certifié par la DDSV. Attention : la validité de ce certificat est être respectée : dépassé d'un jour, le certificat n'est plus valable (pas de dérogation possible).

Le chien doit être identifié soit par puce électronique soit par tatouage. Il ne doit pas faire parti des races interdites d'importation en Thaïlande (pit-bull par exemple). Se renseigner auprès du Suvarnabhumi Airport Animal Quarantine Station en cas de doute (voir coordonnée ci-après). En fonction du poids du chien, votre animal sera transporté soit en cabine avec vous, soit en soute. Si votre animal voyage en soute, vous devez vous procurer une caisse aux dimensions de l'animal et aux normes aériennes (se renseigner auprès de la compagnie aérienne qui transportera l'animal). Environ 150 € pour un animal de 25 kg. Pour le transport en cabine (en général, les animaux de moins de 5 kg), se renseigner auprès de votre compagnie aérienne pour les modalités pratiques (fonction de la compagnie).

Pour tout renseignements complémentaires sur les documents à fournir à l'arrivée en Thaïlande, se renseigner directement auprès du service idoine de l'aéroport Suvarnabhumi :

Suvarnabhumi Airport Animal Quarantine Station
Free Zone Area, CE-1 bulding, 1 st Flr,
Suvarnabhumi Airport, Racha Thewa Sub District,
Bang Phli District, Samut Prakan Province 10540
Tel / Fax : (66) 2134 0731-2 ou (66) 2134 3640
Ouvert de 8h30 à 16h30 – Fermé samedi, dimanche et jours fériés.

Et c'est tout.

En pratique

Au moment de l'achat du billet, bien préciser que vous transporterez un animal (préciser la race de l'animal, les dimension hors tout de la caisse - hauteur, largeur et profondeur – et le poids total caisse+chien). Une autorisation sera demandée à la compagnie aérienne pour le transport de votre animal (le nombre de bêtes par avion est contingenté pour éviter la présence d'un zoo à bord...).

Toutes les compagnies aériennes n'acceptent pas le transport des animaux ou à certaines périodes seulement. Air-France semble être la plus compétitive avec un prix forfaitaire de 200 € (tarifs 2016). Singapor Airline (voir conditions) facturent 63 $US le kilo au delà de la franchise de bagage (le poids de l'animal rentre dans la franchise de bagage, donc cela peut être intéressant si vous voyagez léger par ailleurs). Bien se renseigner car la note monte très vite... Pensez également à arriver à Bangkok en semaine et entre 8h30 et 16h30 car le service des quarantaines (Suvarnabhumi Airport Animal Quarantine Station) est fermé les samedis - dimanches et jours fériés. Si vous arrivez durant les heures de fermeture, votre bête sera mise en quarantaine, à vos frais, en attendant l'ouverture.

Environ un mois avant le départ, voir son vétérinaire pour vérifier et si nécessaire faire réaliser la vaccination anti-rabique (vaccin contre la rage). Si le chien est correctement vacciné et que vous devez un jour le ramener le France, faire pratiquer une sérologie de contrôle des anti-corps anti-rabique (elle sera demandé au retour, coût environ 50 €). Les autres vaccinations sont conseillées mais non obligatoires (la vaccination anti-leptospirose est vivement conseillée).

Moins d'une semaine avant le départ, voir le vétérinaire pour faire réaliser le certificat de bonne santé. Faire une copie en 3 exemplaires du Certificat de bonne santé et du certificat de vaccination anti-rabique (feuillet rose ou bleu). Aller à la DDSV (il vaut mieux prendre rendez-vous quelques jours plus tôt) et faire tamponner le certificat de bonne santé ainsi que le certificat de vaccination anti-rabique. Faire également certifier conforme les 3 copies. C'est réalisé rapidement si vous avez prévenu de votre passage.

Faire une copie en 3 exemplaires du passeport de l'animal et de la carte d'identification.

Au départ à l'aéroport

Présentez le chien + certificat de bonne santé + certificat de vaccination anti-rabique (originaux) au moment de l'enregistrement des bagages. L'animal sera pesé avec sa caisse. Se rendre ensuite au guichet pour le paiement du droit de passage de l'animal. Un coupon d'embarquement vous sera remis pour l'animal. Enfin, se rendre avec l'animal dans sa cage + coupon d'embarquement au lieu de chargement des colis hors norme. Pensez aussi à demander à l'hôtesse d'accueil à l'enregistrement de prévenir l'aéroport d'arrivée de la présence à bord de l'avion d'un chien. Le vétérinaire sera ainsi prévenu (il vient de Bangkok) vous évitant une longue attente.

Quelques précautions à prendre : bien étiqueter la cage avec le nom du chien et votre adresse et numéro de téléphone à l'arrivée pour être prévenu facilement en cas de problème. Mettre un collier au chien avec vos coordonnées également : on ne sait jamais, s'il s'échappe de la cage.... On peut également coller 2 transparents sur la cage : un pour le certificat de bonne santé et un pour le certificat de vaccination anti-rabique. Ils seront ainsi protégés de la pluie ou de l'humidité en soute.

Si votre animal est particulièrement stressé, il est possible de lui administrer un calmant style Calmivet : 1 cp pour 5 kg environ. Pensez également à lui faire faire ses besoins avant l'embarquement : il voyagera plus sereinement s'il n'est pas obligé de souiller sa cage. Pour cette raison, il est également conseillé de stopper toute alimentation la veille au soir : la crotte du matin sera ainsi la dernière et il voyagera plus tranquille. Ne lui donner qu'un peu d'eau avant le départ. Pour éviter un stress excessif à votre bête, vous pouvez également l'habituer à sa cage en la faisant dormir dedans quelques jours auparavant. Enfin, vous pouvez mettre un objet familier (peluche) avec elle dans la cage.

Il est possible de négocier une « remise » sur le poids de la bête en demandant gentiment à l'hôtesse d'enregistrement des bagages. Même 5 kg de gagné, c'est au moins 150 € d'économisés !

A l'arrivée à destination

Récupérer vos bagages. Demander aux personnels de service présents à proximité des tapis de retrait de bagages de vous indiquer le lieu de livraison de l'animal.
Récupérer la « bête » et se rendre au Service « Animal Quarantine Station » à quelques mètres de là. Présenter les papiers originaux (Certificat de bonne santé et de vaccination anti-rabique) + les photocopies de ceux-ci et de la carte d'identification et du passeport de l'animal + votre passeport. Le vétérinaire vérifie uniquement que votre chien n'appartient pas à une race interdite et que le tatouage correspond bien à celui des papiers que vous lui avait remis. Vous devez payer une taxe de 100 B (environ 2 €) à l'agent de l'état qui accompagne le vétérinaire. Le vétérinaire vérifie l'ensemble des documents remis puis établit un certificat d'autorisation d'importation (à conserver) + un certificat pour la douane. Comptez 30 minutes maximum de formalités.

Voilà, c'est fini. Vous passez par la douane et remettez le certificat au douanier. Vous pouvez sortir, tout est terminé.

Évitez de faire de faux certificats, les Thaïs ne sont pas idiots (vu le jour de notre passage : un américain attendait avant nous avec une sorte de pit-bull transformé en chien d'agrément sur le certificat ! Il a eu le choix entre l'euthanasie sur place ou le billet de retour vers sa destination d'origine... Et une tentative de corruption n'y a rien changé).

Enfin, il n'est pas nécessaire de faire apostiller ou légaliser vos documents : l'apostille n'est pas reconnue par la Thaïlande (non signataire de la convention de la Haye du 5 octobre 1961). Pour la Thaïlande, seule la légalisation par le service des Affaire Étrangères est reconnue pour faire certifier conforme un document officiel Français. Dans le cas présent, cette légalisation n'est pas demandée.

Voilà, je pense avoir été exhaustif et j'espère avoir dédramatisé le transport de votre compagnon à 4 pattes.

Bon voyage.

Infos pratiques sur le transport des animaux :

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 014 531 visiteurs au total
802 visiteurs ce jour
22 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017