Des armes nord-coréennes destinées à l'Iran

Nouvelle ajoutée le 25/12/2009 - Auteur : fabrice Lu 1895 fois
Le plan de vol d'un avion saisi en Thaïlande avec une cargaison d'armes nord-coréennes et des munitions indique qu'il se rendait en Iran, d'après un rapport rendu par des experts du trafic d'armes. D'après le plan de vol, l'appareil affrété par la société hongkongaise UTM, et censé transporter des pièces pour l'industrie pétrolière, devait aller de Pyongyang à Téhéran en plusieurs étapes. Il devait notamment se poser en route en Azerbaïdjan et en Ukraine. Les autorités thaïlandaises, renseignées par les services américains, avaient saisi l'appareil, un Ilyouchine Il-76, et trouvé à son bord des lance-roquettes, des éléments de missiles sol-air, et d'autres équipements de ce type. Le chargement d'armes cachées venait de Corée du Nord, alors que le régime communiste est depuis juin dernier sous le coup d'un embargo des Nations unies qui lui interdit ces exportations.
Pyongyang se procurerait chaque année des centaines de millions de dollars de devises en vendant des missiles et leurs composantes à des pays isolés tels que la Syrie, la Birmanie ou l'Iran. Le rapport sur le plan de vol provient d'un groupe sans but lucratif, TransArms aux États-Unis, et d'IPIS en Belgique, fondé par le gouvernement belge en association avec Amnesty International. D'après eux, l'appareil était immatriculé au nom d'une ancienne compagnie aérienne géorgienne, Air West. Le propriétaire Levan Kakabadze, interrogé à Batoumi par téléphone, a affirmé ne pas savoir quelle était sa destination finale. Il avait loué l'appareil à la compagnie SP Trading, basée en Nouvelle-Zélande, qui devait transporter du matériel de forage pétrolier, et il ignorait la suite des événements. À l'aller, l'appareil s'est posé sur une base aérienne azerbaïdjanaise pour prendre du kérosène, mais les autorités de l'aviation locale le démentent. D'après les autorités ukrainiennes, également sur le parcours, l'avion s'est posé vide et est reparti vide d'Ukraine.

Pour laisser un commentaire, vous devez être connecté.

Se connecter