10 ans de prison pour un suisse

Nouvelle ajoutée le 26/12/2009 - Auteur : fabrice Lu 1879 fois
Un Suisse de 57 ans a été condamné jeudi à dix ans de prison en Thaïlande pour insulte et atteinte à la dignité du roi Bhumibol Adulyadej. Totalement ivre, l'homme avait aspergé de peinture un portrait du souverain.
La peine a été annoncée par un juge de la ville de Chiang Mai, au nord du pays. L'accusé, installé en Thaïlande depuis une dizaine d'années et marié à une Thaïlandaise, avait été arrêté début décembre dans cette ville alors que le royaume célébrait le 79e anniversaire de Bhumibol, le plus ancien monarque en exercice dans le monde, qui est immensément révéré par ses sujets.
Le ressortissant suisse, qui est originaire de Zurich, avait été vu dans un état d'ébriété en train d'asperger avec de la peinture noire des portraits du souverain, dont l'image est protégée par des lois extrêmement sévères. Il avait même été filmé par des caméras en train d'accomplir son forfait. Des images de son épouse, la reine Sikrit, ont aussi été taguées.
Le Suisse faisait l'objet de cinq accusations graves de lèse-majesté et encourait des peines totalisant 75 ans de prison. Il a été condamné à vingt ans de prison mais, comme il a avoué, sa peine a été réduite de moitié.
"Le tribunal l'a puni pour avoir insulté le roi. C'est un crime grave et il a été condamné à quatre ans de prison pour chacune des cinq accusations dont il faisait l'objet", a déclaré le juge. L'avocat, nommé par le tribunal pour défendre l'accusé, ne s'est pas présenté jeudi et l'accusé n'a rien dit, ni en pénétrant ni en quittant l'enceinte de la cour.
Le Suisse a la possibilité de faire appel et certains diplomates n'excluent pas qu'il soit expulsé de Thaïlande avant d'avoir purgé sa peine.
Lors d'une audience le 12 mars, l'Helvète avait plaidé coupable mais les débats qui avaient duré trois heures s'étaient déroulés à huis clos en raison du caractère "sensible" de l'affaire.

Pour laisser un commentaire, vous devez être connecté.

Se connecter