Alerte aux galères portugaises sur les côtes Adaman

Nouvelle ajoutée le 01/10/2016 - Auteur : Jacky Lu 3035 fois

Depuis quelques jours, une « charmante créature » a été repérée à plusieurs reprises sur des plages de Phuket : la galère portugaise ou vessie de mer. C'est une créature marine excessivement dangereuse ayant entrainé la fermeture provisoire de trois plages de l'île balnéaire de Phuket : Nai Thon, Nai Yang et Layan (nord-ouest de l'île). Elle a également été observée plus au nord, sur la plage de Thai Muang, entre Phuket et Khao Lak, ainsi que sur les îles Phi Phi. La vigilance s'impose donc sur tout le littoral Andaman. 

La Galère portugaise - Physalia physalis - est un animal marin qui flotte à la surface de l'eau. Elle est souvent assimilé à une méduse mais elle appartient à la famille des hydres et des cnidaires. On la trouve dans les eaux chaudes des régions tropicales, mais il lui arrive de dériver sur les littoraux européens lors de violentes tempêtes. La Galère portugaise ne possède aucun moyen pour se déplacer. Elle vogue au fil de l'eau en suivant les courants. Sous les tropiques, elles vivent normalement au large et ne représentent donc pas de danger pour l'homme... Sauf quand des vents puissants repoussent ces créatures vers les plages : elles deviennent alors un véritable danger pour les baigneurs. L'envenimation se traduit par une douleur intense, accompagnée de multiples symptômes: douleurs musculaires locales ou généralisées, gêne respiratoire, crise hémolytique aiguë et défaillance rénale. Dans certains cas, l'intoxication peut déboucher sur la mort. Les animaux échoués sont encore dangereux, et ne doivent pas être manipulés sans protection. En cas de contact, il faut laver abondamment avec de l'eau de mer.

Le corps est composé d'un flotteur, le pneumatophore, rempli d'air d'où part des tentacules composées de cellules urticantes dotées de minuscules harpons et de filaments. Les filaments contiennent un venin extrêmement toxique permettent de capturer, paralyser et tuer ses proies. Les tentacules de la Galère portugaise peuvent atteindre de 10 à 50 mètres de longueur. Lorsqu'elle se sent menacée par un prédateur, elle se dégonfle légèrement pour descendre dans les profondeurs océaniques. D'une belle couleur bleue, cette petite créature attire facilement ses proies grâce à la lumière qu'elle dégage la nuit. 

Cet après-midi, sur la plage de Thai Muang



Pour laisser un commentaire, vous devez être connecté.

Se connecter