THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Les temples d'Angkor en 3 jours

Une idée d'extension, lors d'un séjour en Thaïlande : Siem Reap et le parc historique d'Angkor.

Mis à jour le 10-02-2018  |  Publié le 26-12-2017 - Lu 1 819 fois
Moyenne : 5.00 sur 5 (1 vote)

La ville de Siem Reap au Cambodge est réputée pour le trésor qu'elle abrite : les temples d'Angkor. Angkor est l’un des principaux sites archéologiques de l’Asie du Sud-Est. S’étendant sur 402 km2 couverts en partie par la forêt, le site recèle d'admirables vestiges des différentes capitales de l’Empire khmer qui rayonna entre le IXe et le XVe siècle : le célèbre Angkor Vat et, à Angkor Thom, le temple du Bayon orné d’innombrables sculptures de visages souriants en sont quelques exemples.

Angkor est un des plus grands sites archéologiques en activité dans le monde. Le tourisme représente un énorme potentiel économique mais il peut aussi générer d’irréparables destructions. En 1992, l’UNESCO a mis en œuvre un vaste programme de sauvegarde de ce site et de son environnement en le classant au patrimoine mondial.

La visite des temples d'Angkor est une extension intéressante lors d'un séjour en Thaïlande. Cet article intéressera également les résidents qui y trouveront tous les renseignements pour organiser un petit séjour dans le pays voisin. 

Le but de cet article n'est pas de remplacer un guide, mais de donner des renseignements utiles et quelques clés qui vous aideront à comprendre le site dès le début de la visite.

Comment s'y rendre depuis la Thaïlande

La compagnie asiatique low cost « Air Asia » dessert Siem Reap à partir des villes touristiques suivantes :

  • Bangkok : 3 vols par jour (premier à 10h)
  • Phuket : environ 10 vols par jour (premier à 6h30)
  • Chiang Mai : environ de 10 vols par jour (premier vol à 7h20

C'est de Phuket que le départ est le plus intéressant car le premier vol de 6h30 arrive à 7h45 et permet de débuter immédiatement la visite, dès le premier jour.

Où se loger

Une bonne adresse : Pavillon Indochine Hotel. GPS : 13°22'55.7"N 103°51'34.8"E. Établissement charmant avec piscine et chambres tout confort. Accueil sympa, personnels prévenants. Situation correct à 2 km du centre ville, facilement accessible en tuk-tuk.

En pratique

Le visa

Un visa est nécessaire pour rentrer sur le territoire Cambodgien. Il s'obtient facilement à l'arrivée avec un passeport encore valable 6 mois, une photo d'identité, 30 USD et deux formulaires remplis et signés qui sont distribués dans l'avion.

L'argent

A Siem Reap, il est possible de payer partout en dollars (USD). Il est donc totalement inutile de changer en monnaie locale (le Riel - KHR). Quand vous payez en dollars, on vous rend la monnaie en dollars sauf pour la partie inférieure à un dollars (les cents) qui est rendue en monnaie locale (en 2017, 1 USD = 4000 KHR environ)

Le « passe » pour le parc historique

Pour visiter les sites historiques de la zone, un passe est nécessaire. Il s’achète à l'Angkor Wat Ticket Office (tous les jours de 5h00 à 17h30). GPS : 13°22'36.6"N 103°52'48.5"E. Une photographie est nécessaire : elle est réalisée directement au comptoir, c'est la raison pour laquelle vous devez vous y rendre personnellement, même si vous êtes accompagné d'un guide qui se chargera des démarches. Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans.

Il existe 3 forfaits : 

  • 1 journée : 37 USD
  • 3 jours utilisable sur une semaine : 62 USD
  • 7 jours utilisable sur un mois : 72 USD. 

Se déplacer dans Siem Reap

Il y a très peu de taxi dans cette ville qui est pourtant la 4ème du pays. Par contre, des tuk-tuk sont présents partout et permettent de se déplacer partout dans la ville. Prévoir 2 USD environ la course.

Organisation du séjour

La façon la plus simple d'organiser son séjour est de passer par une agence de voyage francophone située sur place. Nous avons testé « Wam Tour », dirigée par un français installé au Cambodge depuis de nombreuses années, Gérard THEVENET.

Le contact est rapide, simple et cordial. Il propose des circuits sur mesure tout compris : hôtel, petits déjeuner, guide francophone, chauffeur avec véhicule très confortable, passe d'entrée aux différents sites. Acompte 30% à la réservation et solde à l'arrivée en USD ou EUR (changé au cours du jour). Difficile de faire plus simple.

Il est bien sûr possible d'organiser soit même son séjour mais un guide nous paraît plus que souhaitable si vous voulez vraiment profiter du séjour. M. RÂM Vanheang est un excellent guide local maitrisant le français et l'espagnol. Il connait parfaitement la culture de son pays et l'histoire des temples khmers. Disponible et compétent, nous ne pouvons que le recommander chaudement. Contact : van_heang@yahoo.com. Comme conducteur, nous recommandons M. SEY : prudent, calme et prévenant, vous pouvez le contacter via M RÂM.

M. SEY (à gauche) - M RÂM (à droite)

Si vous passez par l'agence « Wam Tour », vous pouvez demander ce guide et ce chauffeur freelances qui travaillent aussi pour eux.

Notions de bases pour comprendre Angkor

On ne peut pas apprécier les temples Khmers sans avoir quelques notions d'hindouisme et de bouddhisme, deux religions à la base des temples d'Angkor.

La trinité indoue est constituée de 3 divinités : Vishnou est le dieu protecteur, Shiva est le dieu destructeur et Brahma le dieu créateur. Vishnou préserve l'ordre du monde et combat pour restaurer l’harmonie. Il est connu sous ses différentes incarnations (traditionnellement dix), on dit aussi avatars, lors de ses descentes sur terre. Parmi celles-ci, trois incarnations sont très présentes sur le site : la seconde sous la forme de la tortue « kûrma » dont le dos sert de support au pivot lors du barattage de la mer de lait (voir plus bas les explications), dans le mythe de la création. Râma fut la septième incarnation et Krishna fut la huitième. Vishnu est souvent représenté sous forme d'un homme à quatre bras. Son épouse est la belle Lakshmi, la déesse de la richesse. Shiva est souvent représenté sous la forme d'un « linga », un pilier de pierre figurant un phallus, reposant sur un « yoni » - l'organe féminin. On retrouve cette représentation dans les sanctuaires de nombreux temples d'Angkor. Brahma est reconnaissable à ses quatre têtes chacune regardant vers un point cardinal.

Parmi les autres dieux que l'on rencontre, il y a Indra le roi des dieux, du ciel et de la pluie. Ganeca, fils de Civa - le dieu à la tête d'éléphant et Agmi le dieu du feu.

Le bouddhisme était l'autre religion du temps des temples d'Angkor. Il en existe deux formes principales : le Mahâyana (grand véhicule) et le theravâda (petit véhicule). A l'époque d'Angkor, c'est le Mahâyana qui régnait. Actuellement, en Thaïlande et au Cambodge, c'est le bouddhisme theravâda qui est le plus répandu alors qu'en chine et au Vietnam, c'est le Mahâyana.

De nos jours, seuls subsistent de l'architecture khmère les édifices religieux qui furent construits en briques, latérite et grès, des matériaux durables qui ont résisté jusqu'à aujourd'hui. Toutes les constructions en bois ont disparues. Les édifices religieux n'étaient pas destinés aux fidèles mais étaient le palais des dieux. En général, ils abritaient une divinité principale en son centre et une multitude de sanctuaires secondaires pour d'autres divinités. Souvent, les édifices prennent une forme pyramidale - le prasat - représentant le mont Meru, centre du monde et résidence des dieux. Les douves autour représentent l'océan primordial.

La flore est très présente dans les temples d'Angkor : gommiers, ficus géants, ficus étrangleurs et fromagers sont les arbres les plus fréquemment rencontrés. Ils contrubuent à la beauté du site mais aussi à sa destruction : les racines endommagent certaines parties des édifices.

Enfin, dernière curiosité des temples d'Angkor : aucun n'a été achevé !

Circuit sur 3 jours

C'est le circuit qui nous semble le plus adapté à la visite des temples d'Angkor. Il permet, sans se bousculer mais sans perdre de temps, de découvrir la majorité des sites de la zone de Siem Reap. Nous vous proposons ici un exemple de circuit envisageable, au départ de Phuket, par le premier vol du matin d'Air Asia.

Carte de circuit | Film du circuit | Album photos

J1

Départ de Phuket à 6h30 sur vol Air Asia FD630. L'enregistrement pour un vol international ayant lieu 2h avant l'heure du décollage (à partir de 4h30 du matin), une bonne option est de dormir à côté de l'aéroport. 

Une bonne adresse : David résidence. GPS : 8°06'26.4"N 98°18'30.9"E. Situé juste en face de l'aéroport International de Phuket, cet hôtel offre une navette privée gratuite vers le terminal des départs, quelle que soit l'heure. Propre et tarif raisonnable.

Lors de l'enregistrement, demandez des places à l'avant de l'appareil : cela permet de sortir dans les premiers et donc d'être aussi dans les premiers au comptoir des demandes de visa... Dans l'avion, vous aurez 3 formulaire à remplir : la demande de visa, la carte Arrivée / Départ et le formulaire pour les douanes.

Arrivée le matin à 7h45 à Siem Reap. Rendez-vous immédiatement au comptoir des demandes de visa. Si vous êtes dans les premiers, cette formalité s'effectue en 20 minutes. Passez l'immigration, récupérez vos bagages et vous trouverez votre guide juste à la sortie de l'aérogare.

Les présentations effectuées, départ pour l'achat du passe (présence obligatoire car vous serez photographié). Puis début de la visite : si tout s'est bien passé sans trop d'attente au visa et à la billetterie, il devrait être environ 9h.

Angkor Thom

Vous commencerez votre visite par la cité d'Angkor Thom qui fut la dernière capitale du Grand Empire Khmer sous le règne du roi Jayavarman VII (gin XIIe siècle). Elle aurait abrité jusqu'à un million d'habitants à son apogée. Vous entrerez par la Porte Sud, un important ensemble de pierres ornées de sculptures représentant un éléphant tricéphale et surmonté d'une triple tour aux quatre visages, orienté vers les quatre points cardinaux. Cette porte, de 23 mètres de haut, est accessible par le pont « arc en ciel » qui enjambe une douve entourant l'ancienne ville. Ce plan d'eau délimite un carré de 3 km de côté, orienté nord-sud et est-ouest. Sur chaque côté du pont se trouve une rangée de 54 dieux (côté gauche en regardant la porte) et de démons - Asura - (côté droit), tenant le serpent Naga à sept têtes. Il s'agit d'une scène de « barattage de la Mer de Lait » un terme qui reviendra très souvent durant la visite. 

Le barattage de la mer cosmique ou mer de lait (Kshirasagara manthana), est omniprésent sur les sites d'Angkor, notamment sur les chaussées qui mènent aux temples et sur les bas-reliefs, comme au sanctuaire d'Angkor Vat. Pourtant, ce mythe n'est pas d'origine khmère mais hindoue. Dans une action commune, les dieux (Deva) et les démons (Asura), tous mortels, barattent pendant 1 000 ans la mer de lait pour en créer un breuvage d'immortalité (l'amrita). Ils utilisent un serpent, nommé Vasuki. Ce dernier est  enroulé comme une corde autour d'une montagne appelée Mandara. Ceci permet ainsi de faire tourner le mont dans un mouvement de va et vient, grâce à l'action des dieux et des démons, qui tirent à tour de rôle sur le corps du serpent. Le pivot soutenant le mont est posé sur une tortue -  Akûpâra. Dans une des galeries d'Angkor Vat, on peut admirer la scène sur cinquante mètres de long. Le dieu Vishnou, situé au centre de la scène, supervise le déroulement du barattage.

L'entrée sud était l'entrée du peuple. A l'ouest se trouve l'entrée des coupables. La porte nord permettait l'entrée des religieux. Enfin, sur le côté Est se trouvent deux portes : la porte de la victoire (porte réservée à la famille royale) et la porte des morts (c'est par cette dernière qu'on évacuait les cadavres).

Le chiffre 9 est le chiffre porte bonheur dans la culture khmère. Vous retrouverez en permanence ce chiffre durant les visites. Par exemple, l'ancienne ville fait 3 km de côté ce qui fait donc 9 km2, 54 tours : 5+4 = 9...

Une fois dans l’enceinte de la vielle ville, vous vous dirigerez vers le « Bayon », un des temples « signature » d'Angkor. 

Le Bayon

GPS : 13°26'28.9"N 103°51'32.6"E

1181-1243. Ce temple fut le dernier édifice religieux à être construit sur le site d'Angkor, à une époque de transition entre l'hindouisme et le bouddhisme. Il fut d'abord un panthéon de divinités bouddhistes et hindoues, puis consacré au culte hindou seulement pour revenir au bouddhisme au final.


Il en impose non seulement par sa taille, mais aussi pour la sérénité qu'il dégage. Il fut érigé à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle, exactement au centre de la ville d'Angkor Thom. Il est orienté selon les 4 points cardinaux. La particularité de cet édifice est qu’il est composé de 54 tours représentant les 54 provinces du Grand Empire Khmer. Seules 37 sont encore visibles aujourd’hui. Chaque tour possède 4 visages aux sourires énigmatiques. Trois postures sont représentées : visages aux yeux ouverts, yeux mis clos et yeux fermés. La représentation des ces visages est en quelque sorte une des signatures d'Angkor, reconnaissable immédiatement.

Bayon viendrait du mot « Bayan » un arbre très présent lors de la découverte du lieu par les français. 

Le corridor entourant le temple est composé d'une très grandes fresques relatant les combats et batailles entre les Khmers et les Chams (vietnamien du centre), ainsi que des scènes de la vie quotidienne.

Vous découvrirez ensuite la Terrasse des Éléphants (fin du XIIe siècle) et la Terrasse du Roi Lépreux (XIIIe siècle).

Terrasse des Éléphants

GPS : 13°26'46.4"N 103°51'31.5"E

La terrasse des Éléphants s’étend sur 300 mètres et était la base de la salle du trône. L'intérêt de cette terrasse est constitué par la très longue frise sculptée représentant un défilé d’éléphants. 


Terrasse du Roi Lépreux

GPS : 13°26'51.4"N 103°51'32.2"E

A l’extrémité nord de la Terrasse des Éléphants, se trouve la terrasse du roi lépreux. La statue du roi lépreux est une reproduction, l’originale se trouvant dans le musée national de Phnom Penh. La base de la terrasse est sculptée de scènes de la mythologie : les personnages - des divinités - sont très en relief et le résultat magnifique.


Tous les midis, le guide vous déposera dans un des nombreux restaurants qui se trouvent proches des sites historiques. Bien que touristiques, ils offrent une cuisine très correcte et gouteuse. Prévoir environ 10-12 USD par personne.

L'après-midi, vous effectuerez Le petit circuit dans Angkor : vous visiterez les temples suivants :

Chau Say Tevoda 

GPS : 13°26'44.5"N 103°52'38.7"E

Milieu du XII° siècle, probablement sous Sǖryavarman II. Il se trouve non loin de la sortie Est d'Angkor Thom (porte de la victoire). 


Ta Keo

GPS : 13°26'41.1"N 103°52'56.9"E

Fin du Xe siècle et début du XIe. C'est le temple le plus inachevé du parc historique d'Angkor : les travaux, débutée sous le règne de Jayavarman V continuèrent pendant le règne de Jayavīravarman mais furent interrompus par l'accession au trône de son rival Sūryavarman Ier en 1010. Ils ne reprirent jamais, d'où l'aspect inachevé de ce temple-montagne à 5 niveaux. Attention, l'escalier d'accès à la partie haute est très raide, avec de hautes marches inégales et pas de rampe.


Thommanon

GPS : 13°26'49.9"N 103°52'39.5"E.

Début du XII° siècle, probablement sous Sǖryavarman II.

Ta Prohm

GPS : 13°26'05.7"N 103°53'21.6"E

Fin du XII° siècle et XIIIe siècle. Enveloppé par les racines d’énormes figuiers et de plantes grimpantes colossales, il fut choisi pour des scènes du film « Tomb Raider » où Angélina Jolie joue Lara Croft.


Banteay Kdei

GPS : 13°25'48.4"N 103°53'55.2"E

Fin du XII° siècle et XIIIe siècle. 


J2

Très tôt le matin vous irez admirer le lever du soleil sur le site d’Angkor Vat. Départ vers 5h de l’hôtel pour vous rendre à la porte Ouest. Le taxi vous déposera à 10 minutes de marche du plan d'eau du côté Ouest du temple, ce qui permet d'admirer le lever du soleil sur les tours qui se reflètent dans l'eau du lac. Magnifique ! Attention, ne trainez pas trop : il vaut mieux arriver dans les premiers car il y a un monde fou... 


Ensuite, retour à l’hôtel pour le petit déjeuner. Départ ensuite pour le « Grand Circuit » en commençant par la visite du Preah Khan.

Preah Khan

GPS : 13°27'42.8"N 103°52'19.4"E

Fin du XII° siècle et XIIIe siècle). Ce temple a été construit approximativement à la même période que le Ta Prohm et fut érigé en l'honneur de la victoire sur les Chams du roi Jayavarman VII. Il était utilisé à l’origine comme université et temple. C'est le temple du syncrétisme, où toutes les religions de l'époque sont représentées. Plus de quatre cents divinités ont été vénérées ici. Parmi les curiosités, deux arbres géants ont poussé sur la toiture d'un bâtiment : leurs longues racines coulent de la toiture pour serpenter ensuite sur le sol. L'un deux à la forme d'une trompe d’éléphant.


Vous vous dirigerez ensuite vers le Neak Pean (prononcez Neak Poan).

Neak Pean

GPS : 13°27'47.7"N 103°53'41.3"E

Fin du XII° siècle et XIIIe siècle. Lui aussi unique car ce n’est pas un temple mais un sanctuaire qui était érigé au centre d’un lac artificiel et connecté en ses quatre points cardinaux à quatre étangs. Le lac est un baray, une réserve d'eau qui permettait l'irrigation de la zone. C'est le plus petit des 3 baray : 3500 sur 900 m.


Ta Som

GPS : 13°27'52.6"N 103°54'46.7"E

Vous terminerez par le petit temple Bouddhiste de Ta Som - construit sous Jayavarman VII. Là encore, la végétation est omniprésente !


Banteay Srey

GPS : 13°35'56.2"N 103°57'46.8"E

Après le déjeuner, vous partirez pour Banteay Srey (37 kms de Siem Reap) - la Citadelle des femmes, magnifique bijou du 10ème siècle, ciselé avec une extrême finesse. C’est le plus petit temple du Cambodge mais aussi le plus beau, ce dernier est dédié aux femmes. Il est composé de 3 tours dédiées aux trois divinités brahmaniques. Au centre, la tour de Shiva, le dieu destructeur, au nord Vishnou, le dieu protecteur et au sud, Brahma, le dieu créateur.


Banteay Samre

GPS : 13°26'31.5"N 103°57'32.5"E

En chemin vous visiterez le temple hindou de Banteay Samre - dédié à Vishnou. 


Tout au long de cette après-midi vous traverserez des villages authentiques et aurez le plaisir d’admirer des scènes de vie du monde rural et du travail dans les rizières.


J3

Après le petit-déjeuner, vous visiterez le plus Grand Temple du site d’Angkor, le somptueux « Angkor Vat »

Angkor Vat

GPS : 13°24'44.8"N 103°52'01.1"E

Vue l'heure matinale, c'est l'accès Est qui sera abordé permettant d'avoir le soleil dans le dos pour de plus belles photos.


Considéré comme la pièce maîtresse de l’Architecture khmère, ce temple dédié au dieu Vishnou est le temple funéraire des rois. Érigé au début du XIIe siècles (1113 à 1150), c'est le seul temple orienté à l'ouest. Il est constitué d'une pyramide à trois niveaux dont chacun est entouré d'une galerie. Le niveau du sommet, accessible par un escalier assez raide, porte 4 tours d'angle et la tour centrale du sanctuaire.

Le dernier niveau n'est accessible qu'à cent visiteurs simultanément. Cela explique la queue qui peut durer de une à deux heures pour accéder, via un escalier assez raide mais doté de rambardes, à l'ensemble architectural du sommet. Belle vue sur les alentours du temple.

Les murs à l’intérieur du temple sont couverts de sculptures décrivant la mythologie Hindoue et les guerres du roi Sorayavarman II durant son règne. Angkor Vat est aussi réputé pour la représentation en bas-reliefs de 2000 danseuses Apsara. Au total, les bas-reliefs d'Angkor Vat recouvrent une surface de 600 mètres de long sur 2 mètres de haut !

Après le déjeuner, vous visiterez le « Groupe de Roluos », un ensemble de temples qui fut la première ville créée par les rois du Cambodge. Parmi ceux-ci :

Lo lei

GPS : 13°21'09.6"N 103°58'26.5"E. Sa construction débuta en 873. Actuellement en restauration, il est très dégradé.

Preah Ko

GPS : 13°20'39.1"N 103°58'15.7"E - qui fut construit en 879 par le roi Indravarman.


Bakong

GPS : 13°20'09.2"N 103°58'26.6"E

C'est ce qu'on appelle un temple « montagne » à 5 niveaux, d'une vingtaine de mètres de haut. Il représente le mont Méru dans la religion hindouiste. Le premier niveau représente le monde sous-marin avec le serpent mythique Naga, le second niveau est le monde de Garuda, le troisième est le monde du diable, de la terre et des mauvais esprits, le quatrième est le mont des démons et enfin, le dernier représente le paradis.  


Durant le retour, vous pourrez visiter une fabrique de marionnettes en cuir utilisées dans les spectacles traditionnels de théâtre d'ombres.

En fin d’après-midi : visite de la ville de Siem Reap, ses marchés, ses pagodes, en fonction du temps restant.

J4

Le chauffeur passera vous prendre vers 6 heures à votre hôtel pour vous conduire à l’aéroport pour prendre votre vol qui décolle à 8h30 - Vol Air Asia FD 631 en direction de Phuket. Possibilité de prendre son petit déjeuner après le passage du contrôle des passeports.

Quelques astuces

Le soir, vous serez libre à partir de 17h environ. Le diner est l'occasion de découvrir quelques bons restaurants de Siem Reap. Parmi eux, voici 2 adresses intéressantes :

  • The Touich Restaurant
    GPS : 13°22'19.7"N 103°52'03.7"E. C'est un restaurant de spécialités khmères et françaises, tenu par un Cambodgien qui a résidé en France il y a quelques années. Excellent Amok de poisson (La spécialité khmère incontournable), très belle carte et tarifs raisonnables. Site Web : http://touich-restaurant.blogspot.com
  • Nest Restaurant - Bar
    GPS : 13°21'36.9"N 103°51'18.0"E. Plus chic mais aussi plus cher que le précédent, ce restaurant propose un excellent « Beef Lok Lak », une autre spécialité khmère. Excellent !

Pour vous rendre au Touich Restaurant (pas simple à trouver), le tuk-tuk « Ouch » - Tél. :  012 47 23 20 - connait l'adresse et pourra vous attendre pour retourner à votre hôtel. Demandez au réceptionniste de votre hôtel qu'il le contacte.

Vous pouvez utiliser « Google Maps » même sans connexion internet à Siem Reap à condition de précharger la carte du coin depuis le wifi de votre hôtel.





Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 549 979 visiteurs au total
252 visiteurs ce jour
34 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2018