THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Maison des esprits - ศาลพระภูมิ

Manifestation d'un culte animiste très vivace en Thaïlande.

Mis à jour le 25-09-2016  |  Publié le 03-03-2008 - Lu 973 fois
Aucun vote

La Maison des esprits est la manifestation d'un culte animiste très vivace en Thaïlande et dans les pays bouddhistes du Sud-Est asiatique.

Le culte des esprits remonte aux sources de l'histoire des peuples indochinois. En Thaïlande, les « pra phum » พระภูมิ (langue formelle) ou « chao thi » เจ้าที่ (langue populaire) sont des génies, gardiens du sol, des champs, des arbres, des maisons... Ils sont protecteurs et ils ne doivent pas être confondus avec les « phi » ผี, esprits malveillants et voyageurs, sortes de fantômes. Les chao thi sont justement chargés de tenir à distance les « phi » qui sans cela amèneraient malheur et désolation dans leur environnement.

D'après la croyance, lorsque vous construisez une maison ou un bâtiment sur un terrain, vous chassez les chao thi qui y vivent. Il est donc nécessaire de les "reloger" sous peine de s'attirer leur rancœur et le malheur. Ainsi, pour s'assurer de la protection des chao thi, on construit une petite résidence, contenant des figurines représentant les génies, devant sa maison, son magasin, ou à la campagne, devant sa rizière, afin de fixer l'esprit du lieu qui vous protègera de sa bienveillance.

La maison des esprits se présente comme est une maison en miniature placée sur un pilier. Elle est d'autant plus grande que le bâtiment à protéger est important. Le culte consiste à offrir des fleurs, de l'encens et de la nourriture qui doivent rendre le chao thi collaborateur et reconnaissant.

Cette pratique animiste ne rentre pas en conflit avec le bouddhisme. Celui-ci, n'ayant pu faire disparaître cette croyance, l'a récupérée en plaçant les chao thi à un niveau intermédiaire entre les hommes et les dieux hindous intimement mêlés au bouddhisme syncrétique theravâda et en les considérant comme des serviteurs de Bouddha.

Surtout en Thaïlande, la présence d'une maison des esprits (sanphraphum - ศาลพระภูมิ) est pratiquement obligatoire pour chaque construction privée ou publique : vous trouverez des maisons des esprits aussi bien devant une administration, qu'une banque ou un hôpital. Elle est d'une richesse proportionnelle à la demeure qu'elle protège pour que le chao thi ne soit pas jaloux de l'humain. Dans le cas des bâtiments importants (banques, immeubles) elle est associée à un petit temple dédié à Brahma aux quatre visages. La maison des esprits doit être placée en hauteur, à l'extérieur du bâtiment, près de la porte principale, orientée au Nord ou faute de mieux au Sud. L'ombre du bâtiment qu'elle protège ne doit pas la toucher. On en trouve également près des grands arbres, des terrains de football... La mise en place de ces maisons est régit par un code très strict : elles doivent être installées certains mois plus propices que d'autres et leur mise en place donne lieu à une courte cérémonie où les futurs habitants des lieux invitent les esprits à partager un repas, généralement le matin à l'aube.

Dans ces conditions, et avec une attention régulière en offrandes (nourriture, fleurs, encens) et petites prières quotidiennes, le chao thi repoussera les phi et même les voleurs. Quand la maison est trop vieille, ou qu'une modification urbanistique modifie les propriétés, les maisons des esprits ne doivent pas être détruites mais regroupées dans des lieux isolés et être abandonnées là pour ne pas laisser le génie sans demeure.

Autrefois construite en bois à l'image de la maison thaïe traditionnelle, elle est maintenant produite en série, fabriquée en ciment et prends souvent la forme d'une reproduction de temple.

Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 019 007 visiteurs au total
262 visiteurs ce jour
18 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017