THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Le massage thailandais

Un massage thérapeutique et relaxant.

Mis à jour le 18-09-2016  |  Publié le 20-02-2007 - Lu 5 545 fois
Aucun vote

Le massage traditionnel thaïlandais - นวดแผนโบราณ

Il est utile et nécessaire de rendre toute sa noblesse au massage traditionnel thaïlandais, le Nuad Boran - นวดแผนโบราณ. En effet, le massage thaïlandais est malheureusement aussi utilisé comme alibi à des activités beaucoup moins relaxantes et thérapeutiques... Ainsi, la vie nocturne de Bangkok, Pattaya et Phuket a jeté le discrédit sur cette technique ancestrale, trop souvent associée maintenant à une forme cachée de prostitution.

L'art du massage thaïlandais serait d'origine indienne, plus précisément le nord du pays, berceau de la médecine ayurvédique et du yoga, et remonterait à plus de 2500 ans, au temps où le Dr. Shivago Khomarpaj, médecin personnel et ami de Bouddha, développait ses techniques de massage thérapeutique. Ce médecin était un expert du massage mais aussi de la connaissance des plantes. Il est considéré comme le père fondateur de la médecine traditionnelle thaïe.

La méthode de traitement par le massage fut adoptée ensuite par les moines bouddhistes. C'est vers le deuxième siècle avant J-C que ce massage arriva en Thaïlande où il s'intégra à la médecine thaïe traditionnelle. Pour le préserver, ce savoir oral fut peu à peu retranscrit sur des feuilles de palmier qui disparurent malheureusement presque toutes lors de la destruction par les Birmans de la ville d'Ayutthaya, en 1767.

Les quelques fragments qui échappèrent à cette destruction servirent de base aux dessins que l'on retrouve aujourd'hui encore sur les murs du temple Wat Po à Bangkok, dont la construction débuta en 1832.

Simon de la Loubère, ambassadeur de France à la cours royale de Thaïlande, fut le premier à mentionner le massage thaï comme moyen thérapeutique en Thaïlande. En 1690, il écrivait : Au Siam, lorsqu'on est malade, on commence par faire travailler tout son corps par une personne entraînée à cet effet. Celle-ci s'active sur tout le corps du patient et le piétine.

Dans notre société moderne, le stress est devenu le partenaire indésirable de la population active. Ce stress accumulé est à l'origine de diverses manifestation psychosomatiques comme le mal au dos ou les brûlures d'estomac. Plutôt que de vous gaver de médicaments, retrouvez votre équilibre et libérez-vous de ces tensions et de ces maux grâce à cette technique naturelle et efficace : le massage thaï.

La médecine traditionnelle thaïlandaise reconnaît la maladie comme étant une perturbation de la libre circulation des flux d'énergie vitale, le "prana", au sein des "sen", ou lignes d'énergie, les fameux méridiens de la médecine traditionnelle chinoise. C'est par des pressions exercées avec les pouces, les coudes et les pieds d'une part, par des postures d'étirements et des mobilisations articulaires d'autre part, que le massage thaï permet de rétablir l'équilibre et la dynamique énergétique du corps en « chassant les énergies négatives et en récupérant de l’énergie positive ».

Cette énergie se manifeste comme dans tout le monde asiatique par deux aspects opposés et complémentaires, le yin et le yang. Dans l'univers tout entier, nous retrouvons ce dualisme fondamental (expansion et contraction, opposition jour-nuit, attirance et répulsion des aimants...). Dans notre corps, il en est de même : les deux aspects yin et yang de l'énergie doivent maintenir un juste équilibre dans les divers points notre corps, car la santé n'est rien d'autre que le maintien de cet ordre, et la maladie sa rupture.

Pratique

Le massage traditionnel thaï se pratique au sol, sur des futons, dans une salle commune le plus souvent. Le receveur est habillé d’une tunique et d’un pantalon ample de coton. Le tissu léger, selon la coutume, procure avant même le premier massage une sensation de confort physique et psychologique. Pendant une heure, voire plus, le masseur est concentré, afin de ressentir au mieux les courants d’énergie du receveur. 

Le massage thaï peut être comparé à une chorégraphie dans laquelle se succèdent de manière naturelle un grand nombre de séquences. Chaque toucher doit s'accomplir dans une posture juste, et de nombreux changements de position du masseur sont nécessaires. Le massage est un savant mélange de pétrissage musculaire, d’acupressure et de réflexologie. Il débute par les pieds, avec une huile de massage ; la réflexologie permet au masseur de repérer les éventuelles zones de tension. Les pressions se prolongent ensuite tout le long du mollet, pour atteindre les genoux, puis les cuisses. Viennent ensuite divers étirements : le corps « craque » parfois, mais c’est pour notre plus grand bien ! Vient le tour des bras et des mains, avec des pressions en divers points. On s’allonge ensuite sur le ventre, pour un massage du dos, qui combine pétrissages et pressions. Ce massage du dos et de la nuque, souvent nouée en raison de notre mode de vie sédentaire, se poursuit en position assise. La séance se termine par une réflexologie du crâne et du visage, comme pour libérer les « mauvaises énergies » par le haut.

Ce massage utilise la pressions des paumes de la main sur de larges zones du corps, mais aussi des pressions plus précises, à l'aide des pouces sur les points ou lignes d’énergie nommées « sen » (les méridiens des systèmes chinois d'acupuncture, d'acupressure et du shiatsu Japonais). Il existerait plus de 72 000 pranas-nadi, ou lignes d’énergie, qui parcourent notre corps. Dix sont travaillées lors du massage thaï. Quant aux étirements et mobilisations empruntés aux quelques 109 positions du yoga, ils permettent de détendre les muscles et d'assouplir les articulations. Dans cette sorte de « yoga à deux », le masseur utilise non seulement ses mains, mais aussi ses pieds, ses genoux et ses coudes. Tout en douceur, il doit accompagner le corps dans différentes postures. Les mises en tension articulaires libèrent en douceur le corps de ses raideurs, et les compressions artérielles pratiquées à l’aine favoriseraient l’élimination des déchets.

Effets recherchés

  • Évacuation du stress ;
  • Libération des tensions et des raideurs musculaires ;
  • Rééquilibration et gain d'énergie ;
  • Stimulation de la circulation sanguine et lymphatique.

Le massage thaï serait bénéfique dans une cinquantaine de maladies, des céphalées au tennis elbow. Alors pourquoi ne pas profiter de votre séjour pour tenter l'expérience ?

Contre-indication

  • Durant la grossesse et en période menstruelle certaines postures doivent être évitées ;
  • En cas de d'insuffisance veineuse (varices) ;
  • En cas d'hypertension non contrôlée, ne pas pratiquer les compressions circulatoires et certaines manœuvres ;
  • Pas de pression directe sur la structure osseuse , les blessures ouvertes, les hématomes et les inflammations.

Il n'y a pas de limite d'âge pour recevoir un massage traditionnel Thaï, les personnes âgées retrouvent une souplesse appréciée. Mais le massage peut parfois être douloureux en certains points pour nous occidentaux peu habitués : c'est le cas par exemple des mollets où la pression peut s'avérer sensible voire douloureuse. Ne pas hésiter à dire à votre masseuse d'y aller un peu plus doucement : bao bao - เบาเบา - en Thaï.

Et les tarifs ?

La fourchette est de 200 à 300 THB pour un massage traditionnel et de 250 à 450 THB pour un massage à l'huile ou un massage des pieds. Après, les prix peuvent être beaucoup plus élevés si vous entrez dans un salon de luxe ou un SPA.

Où faire un bon massage ?

Bon, déjà, on va éviter toutes les petites échoppes des villes balnéaires telles Pattaya et Phuket où le massage thaï n'est que le prélude à des activités plus délurées. La tenue des masseuses est déjà un bon point de départ : si elles vous attendent en micro short ou jupe ultra courte, il y a peu de chance que cela soit un massage thérapeutique :) Normalement, dans un salon correct, les masseuses ont un uniforme. Si on vous laisse choisir la masseuse, une fille plutôt jeune et jolie : méfiance, cela risque très vite de dériver...

Une bonne adresse est bien entendu l'école de massage du Wat Po à Bangkok : http://www.watpomassage.com/2014/ Le massage est fait dans les règles par des élèves de l'école. Un peu plus cher que les massage de rues mais c'est vraiment différent.

Tarifs Wat Po 2016
 Durée

Massage traditionnel
 30
260 THB
 60
420 THB
Massage aux herbes
 60
520 THB
Foot Massage
 30
280 THB
 60
420 THB

L'école de massage est ouverte aux étrangers : en général, les cours ont lieu sur une semaine.

  • 9 500 THB pour 30h de cours massage traditionnel
  • 7 500 THB pour 30h de cours de massage des pieds

Les autres types de massage Thaïlandais

Massage à l'huile - Oil-massage - นวดน้ำมัน

C'est un massage plus doux, tout en longueur avec une l'huile aromatisée : vous vous sentez bien et vous sentez bon. Ce massage est particulièrement relaxant.

Massage des pieds - Foot massage - นวดเท้า

Seuls les pieds, les mollets et les cuisses sont massés. Une phase de se massage consiste à stimuler des points sous la plante du pied à l'aide d'un stick en bois : là on est vraiment dans la réflexologie. Chaque zone sous le pied correspondrait à une zone du corps ou un organe comme le montre le schéma ci-dessous : 

Une autre phase du massage consiste en un drainage et un assouplissement des articlulations. 

Quelque soit la réalité de la théorie de la réflexologie, il résulte de ce type de massage un réel bien être avec souvent un assoupissement durant le massage. Très différent du massage traditionnel mais une expérience incontestablement.

Et enfin le « massage Thaïlandais » des quartiers chauds

Impossible de terminer cette revue des massages thaïlandais sans évoquer les salons de massages des quartiers chauds de Bangkok ou des stations balnéaires telles que Phuket ou Pattaya. Là, on est plus du tout dans le massage thérapeutique... 

Body massage - soappy massage - อาบอบนวด

Pratiqué uniquement dans des salons spécialisés des quartiers chauds, une ou deux filles nues vous massent avec leur corps. 2000 à 3500 THB la séance de 2h, tarif « all include ». Les filles attendent le client dans une espèce d'aquarium où elles regardent la télé ou passe leur temps sur leur téléphone portable... Elles portent un numéro qui est hurlé dans un haut parleur quand vous avez fait votre choix... Après, tout se passe dans une chambre privée munie d'une baignoire. La partie body massage proprement dite s'effectue sur un matelas pneumatique enduit de savon. Après, le massage se poursuit sur un lit king size... mais là, on est plus vraiment dans un massage traditionnel et on va vous laisser imaginer la suite.

Le massage thaïlandais avec « happy end »

Ça commence comme un massage traditionnel ou un massage à l'huile. Vers la fin de la séance, la masseuse propose un extra qui sera négocié directement entre elle et le client. Ce type de massage est le plus répandu en Thaïlande. Tarif à la tête du client en fonction des « options » proposées.


Page précédente  |  Page suivante  

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 009 399 visiteurs au total
621 visiteurs ce jour
26 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017