THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Festival végétarien

9 jours de festivités lors du 9ème mois lunaire du calendrier chinois.

Publié le 24-10-2015 - Lu 1 587 fois
Aucun vote

Le Festival Végétarien de Phuket (ou jia chai en dialecte hokkien chinois) a commencé en 1825, lorsque le Gouverneur de Thalang, Praya Jerm, a déplacé la principale ville de l'île de Ta Reua dans le district de Thalang vers Get-Hoe à dans le district de Kathu, où se trouvaient les principales mines d'étain et les mineurs chinois. La zone de Kathu était encore couverte par la jungle et les fièvres y sévissaient. En 1825, une troupe chinoise itinérante de théâtre, venue pour distraire les mineurs, serait tombée malade lors d’une représentation dans le district de Khatu. Les acteurs, sur le point de succomber à la maladie, auraient priés les neufs Dieux de les guérir et auraient entamé un strict régime végétarien en gage de purification physique et spirituelle. Ils auraient alors été miraculeusement rétablis et le festival végétarien, après s’être propagé jusqu'en Chine, a été adopté par les habitants du district de Khatu, puis par tout le royaume au gré des migrations chinoises. Cette fête se perpétue depuis lors chaque année : neufs jours durant, lors du neuvième mois lunaire du calendrier chinois (fin septembre ou octobre), la Thaïlande vibre au rythme des cortèges et des processions du Festival Végétarien. Les participants y suivent un régime drastique qui prohibe toute consommation de nourriture d’origine animale et qui inculque une stricte discipline comportementale. Les insultes, les pensées néfastes ou les pulsions sexuelles sont refrénées afin de purifier conjointement l’âme et le corps et de s’assurer d’une bonne santé.

Voir le diaporama du festival de Phuket

Si les célébrations et festivités sont très marquées à Bangkok (Yaowarat Road), Samut Sakhon, Chon Buri (Sawang Boriboon Foundation, Na Klua district), Nakhon Ratchasima (Korat), Chumphon, Hat Yai (Tong Sia Siang Tueng Park), Krabi, Trang et Phang Nga, c’est à Phuket, où la tradition est née, qu’elles sont les plus spectaculaires. Chaque jour, diverses cérémonies ont lieu dans les temples chinois mais aussi lors de grandes processions où les participants entièrement vêtus de blanc transportent des statues colorées et font exploser des pétards dans le cortège. Ils entourent les "Mah Song", les médiums chargés de conjurer les mauvais sorts et de communiquer avec les esprits. Ces médiums pratiquent de nombreuses automutilations publiques, s’emparant ainsi symboliquement de la souffrance du peuple : ils marchent pieds nus sur des braises, se transpercent les joues et le corps avec des sabres, des couteaux ou des objets pointus plus ou moins hétéroclites lors de transes très impressionnantes. 

Phuket est l’endroit privilégié pour assister au festival. Des processions et prières sont organisées quotidiennement. L’animation est aussi explosive que bruyante et les performances des Mah Song ne sont pas recommandées aux âmes sensibles : c'est excessivement bruyant, irrespirable par la fumée des explosion de pétards et souvent sanglant par les auto-mutilsations très impressionnantes pratiquées.

Le festival est aussi réputé pour la variété de la cuisine végétarienne qui est proposée durant toute la période des festivités.

Voici les dix règles à respecter tout au long du Festival : 

  1. Apporter un soin particulier à la propreté du corps 
  2. Les ustensiles de cuisine ne doivent jamais être mis en contact avec de la viande 
  3. Il est requis de porter des vêtements simples, blancs ou jaunes 
  4. Travailler à la purification de l’esprit et à la maîtrise de soi 
  5. Il est interdit d'ingérer de la viande ou des aliments d’origine animale (lait, beurre) ou de produits à forte odeur (ail, oignon) 
  6. Une totale abstinence sexuelle est exigée 
  7. Il est interdit de consommer de l’alcool ou du tabac 
  8. Les personnes en deuil ne doivent pas participer au Festival 
  9. Les femmes enceintes ne doivent assister à aucune des cérémonies 
  10. Les femmes en période de menstruation ne doivent pas participer au Festival

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 009 402 visiteurs au total
624 visiteurs ce jour
17 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017