THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Virus Zika

Présent en Thaïlande comme dans toute l'Asie du sud-est.

Mis à jour le 22-09-2016  |  Publié le 06-04-2016 - Lu 1 266 fois
Aucun vote

Le virus Zika est un arbovirus membre de la famille des Flaviviridae et du genre Flavivirus, responsable de la fièvre Zika. 

Il doit son nom à la forêt de Zika en Ouganda où il a été identifié pour la première fois chez des singes macaque rhésus, en 1947. Chez l'homme, c'est en 1952 en Ouganda encore et en République-Unie de Tanzanie qu'il a été identifié pour la première fois. Des flambées de maladie à virus Zika ont été observées depuis en Afrique, en Amérique, aux Antilles, en Asie et dans le Pacifique. 

Clinique

La majorité des formes sont asymptomatiques. 

Les formes symptomatiques se manifestent par un exanthème maculo-papuleux avec ou sans fièvre et au moins deux signes parmi les suivants : hyperhémie conjonctivale, arthralgies ou myalgies, en l'absence d'autre étiologie.

L'infection, classiquement bénigne, est à l'origine, d'un certain nombre de complications neurologiques sévères (méningites, encéphalites) et syndrome de Guillain-Barré. Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'infection peut s'accompagner d'un risque de malformations congénitales de type microcéphalie (0,65 % des cas).

Pour les femmes enceintes ou en désir de grossesse résidant dans les les zones infectées par le virus, le respect strict des mesures de protection individuelle et les bonnes pratiques relatives à l'utilisation des produits insecticides et répulsifs doivent être rappelés.

Dans ce contexte, il est recommandé aux femmes enceintes ou en désir de grossesse vivant dans des zones indemnes de virus Zika et qui partent dans des zones où sévit le virus Zika d'envisager un report de leur projet de voyage. Dans le cas contraire, toutes les recommandations et informations de prévention et de suivi devront leur être données.

La durée d'incubation est probablement de quelques jours (encore inconnue actuellement). Les symptômes ressemblent à ceux d’autres arboviroses, comme la dengue, et comportent de la fièvre, des éruptions cutanées, de la conjonctivite, des douleurs musculaires et articulaires, une fatigue générale et des céphalées. Ces symptômes restent en général bénins et disparaissent en 2 à 7 jours. 

Plusieurs études semblent montrer un lien entre virus Zika et atteintes neurologiques et auto-immunes. On a ainsi pu observer une recrudescence de syndromes de Guillain-Barré chez les patients atteints par le virus Zika. 

De même, une augmentation statistique du nombre de cas de microcéphalie chez les nouveaux-nés de patientes atteintes durant leur grossesse semble établie mais le mécanisme d'action du virus reste méconnu.

Transmission

Transmis par la piqûre d'un moustique infecté (Aedes aegypti, Aedes albopictus, Anopheles, Mansonia ou Eretmapodites) 

Celui-ci est surtout présent dans les régions tropicales ce qui explique la topologie de la maladie, mais réchauffement climatique oblige, il commence a envahir aussi les zones tempérées comme le sud de la France. Ce moustique, appelé aussi « moustique-tigre » à cause de ses rayures blanches et noires, transmet aussi la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune. C'est un moustique à activité diurne : il faut donc surtout s'en protéger le jour.

La transmission sexuelle du virus Zika a aussi été rapportée chez des sujets rentrant de zones épidémiques : le préservatif est donc une précaution en prendre pour les sujets rentrant ou séjournant en zone d'épidémie et ayant des rapports avec un sujet à risque (femme enceinte).

La liste de pays où la transmission locale du virus Zika est effective est régulièrement mise à jour sur le site de l'European Center for Disease Prevention and Control

Diagnostic

L’infection à virus Zika est suspectée sur la base des symptômes cliniques et des antécédents récents de séjour en zone infestée. Le diagnostic ne peut être confirmé que par des analyses en RT-PCR.

Prévention

Il est recommandé à toute personne vivant ou voyageant dans des zones de circulation du virus Zika de prendre des précautions pour éviter les piqûres de moustiques : 

  • Détruire les larves et les gîtes potentiels de reproduction des moustiques autour et dans l'habitat (récipients contenant de l'eau stagnante…).
  • Port de vêtements couvrants.
  • Répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte. 
  • Vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit. 
  • Les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus Zika, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour de voyage, aux Caraïbes, en Amérique Latine, en Afrique, en Asie il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.

Il est recommandé aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse d'éviter de se rendre en zone où sévit le virus Zika. En cas d'impossibilité de différer le déplacement, la lutte anti-vectorielle devra être réalisée avec la plus grande rigueur vus les risques encourus pour le fœtus.

Traitement

Le Haut Conseil de santé publique a publié un avis et un rapport sur la prise en charge médicale des personnes atteintes par le virus Zika.

La maladie à virus Zika est en général relativement bénigne et ne requiert aucun traitement spécifique. 

Les patients doivent beaucoup se reposer, boire suffisamment et prendre des médicaments courants contre la douleur et la fièvre : le paracétamol devra être utilisé - il faut éviter l'utilisation d'ibuprofène ou d'aspirine qui peuvent induire un syndrome hémorragique. En cas d’aggravation des symptômes, ils doivent consulter un médecin.

Il n’existe actuellement aucun vaccin.

Sources :

  • Haut Conseil de santé publique
  • Haute Autorité de Santé
  • European Center for Disease Prevention and Control

Article mis à jour par Claude Hengy - Médecin-biologiste.

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 009 405 visiteurs au total
627 visiteurs ce jour
14 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017