THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Wat Arun - วัดอรุณ

Temple de l'Aurore ou de l'aube suivant les traductions et les guides.

Mis à jour le 23-09-2016  |  Publié le 30-09-2008 - Lu 11 585 fois
Aucun vote

Voir l'album photos  

Adresse : No. 34, Arun Amarin Road, Kwang Wat Arun, Bangkok Yai, Bangkok 10600
Téléphone : +66 2 225 7612
Fax : +66 2 225 7615
Ouvert tous les jours de 08h30 à 17h30.
Tarif : 100 THB pour les étrangers et gratuit pour les thaïs.
Site officiel : http://www.watarun.net/

Accès : après la visite du Wat Pho, des bateaux font régulièrement la navette au départ de l’embarcadère de Tha Tien (2 THB le ticket), au sud-ouest du Grand Palais et du Wat Phra Kaew. Les bus numéro 1, 25, 44, 47, 62 et 91 desservent l’embarcadère de Tha Tien. Les bus 19, 57 et 83 desservent directement le Wat Arun.

Le wat Arun est situé sur la rive droite du fleuve Chao Praya, dans le quartier de Thonburi, pratiquement en face de Wat Pho. Son nom complet est Wat Arunratchawararam   Ratchaworamahavihara (วัดอรุณราชวรารามราชวรมหาวิหาร) mais vous conviendrez que Wat Arun est plus simple à retenir ! Son style khmer, tranche sur les autres temples de la capitale. Son prang central, haut d'environ 85 mètres, est ceinturé de 2 terrasses offrant une vue magnifique sur la capitale et sur le Palais royal, situé non loin de là.

Mais pour bénéficier du spectacle, il faudra affronter des escaliers particulièrement raides et dangereux surtout lors de la descente. Si vous avez le vertige, abstenez vous ou préparez vous à rester un bon moment là-haut !

Le premier temple fut construit alors qu'Ayuthaya était encore la capitale du royaume : il se nommait alors Wat Mokok (Temple des Olives). Le roi Taksin, qui venait de fuir sa capitale, Ayutthaya, conquise et saccagée par les Birmans, transformera le petit temple qui se trouvait à cet endroit, en chapelle royale, sous le nom de Wat Chaeng. Rama Ier y installera le Bouddha d'Emeraude en 1784, avant de le transférer au Wat Pra Kaeo. Ses successeurs, Rama II et Rama III, firent construire le prang central de 85 mètres de hauteur et 234 mètres de circonférence. Rama II donnera au temple le nom de Wat Arunratchatharam, et c'est le roi Rama IV qui lui donnera le nom actuel de Wat Arunratchawararam, qui vient du nom de la divinité hindoue "Aruna". C'est aussi Rama IV qui fit couvrir les bâtiments de fragments de porcelaine chinoise polychrome (pour certains, offerte par les habitants de la ville, pour d'autre, porcelaine provenant des bateau en provenance de Chine et qui était utilisée comme ballaste).

Le wat comprend quatre petits prangs à chaque angle, qui abritent des statues de Nayu (divinité du vent) à cheval. Ces 4 prangs représentent l’enseignement, l’illumination, la naissance et la méditation. Le très fort taux d'inclinaison des escaliers du prang central symbolisent la difficulté d'atteindre les niveaux supérieurs de l'existence.

Les niveaux construits au-dessus de la terrasse supérieure, qui forment la pointe du prang, symbolisent, de bas en haut, le Traiphum, le paradis Tavatimsa et le Devaphum surmonté de la foudre (vajra), l'arme d'Indra. Le Traiphum évoque les trente et un mondes de la réincarnation, le paradis Tavatimsa, la sphère des trente-trois dieux, et le Devaphum, le sommet du mont Meru, centre de l’univers bouddhiste.

A voir également, les somptueuses fresques murales datant du règne de Rama V : elles montrent, entre autres, le prince Siddartha découvrant la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort qui sévissent en dehors des murs du temple.

6 salas (bâtiments) de style chinois sont construits en bordure du fleuve.

 

La majesté de ce temple en ont fait un des emblèmes de Bangkok. Certaines pièces de monnaie sont à son effigie et l'office du tourisme de Thaïlande l'utilise comme logo. Venez de bonne heure pour le visiter en toute quiétude, il est très prisé des touristes. Malgré son nom, le meilleur moment pour photographier ce magnifique monument se situe au crépuscule, lorsque le soleil se couche derrière le temple, dans un ciel aux couleurs flamboyantes.

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :


billet avion

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 014 528 visiteurs au total
799 visiteurs ce jour
23 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017