THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Match Argentine-Thaïlande

La Thaïlande comme l'Argentine reçoit de nombreux retraités. L'un d'entre eux, après avoir vécu 6 ans en Argentine, compare la vie dans les deux pays.

Publié le 07-04-2015 - Lu 3 461 fois
Aucun vote

Nous sommes un couple franco-français de retraités. Après avoir passé un peu plus de six ans en Argentine, nous avons, mon épouse et moi, décidé de changer d’air : non pas que l’expérience ait été une catastrophe, il ne faut quand même pas exagérer, nous avons eu plein de bons moments heureusement. Mais la vie était devenue beaucoup trop compliquée en Argentine. La Thaïlande, que mon épouse connaissait déjà pour y avoir vécu, nous a paru une bonne opportunité pour un nouveau départ.

Je vais essayer de comparer les deux pays en essayant d’être le plus impartial possible : on va donc voir qui, dans le match Argentine / Thaïlande, va selon moi remporter la palme. Bien sûr, il faut aussi considérer que comparer 6 ans en Argentine avec 1 mois en Thaïlande peut parfois comporter quelques distorsions bien compréhensibles.

L’ADMINISTRATION / VISAS

Quand nous sommes arrivés en Argentine, nous avions fait faire notre visa en France tout comme nous l’avons fait pour la Thaïlande. La grande différence est que ce visa argentin n’était qu’un accès à une série de queues sidérales, plusieurs voyages à Migraciones (1), et des délais assez longs pour avoir le droit d’aller payer les droits à 3 km et revenir faire la queue pour enfin obtenir notre résidence provisoire de 1 an. En Thaïlande, 5 mn au contrôle de l’aéroport pour faire valider notre visa et... terminé pour un an en pointant tous les 3 mois ce qui prend 5 mn pas plus et prochainement sera possible via internet. Il n’y a pas photo et Dieu sait si les contrôles de flux migratoires et les conditions d’obtention de visa en Thaïlande sont draconiennes par rapport à la passoire argentine. Quand on est retraité ou rentier et que l’on ne veut pas travailler (ce qui est interdit sans permis de travail spécifique sous conditions bien particulières) ici, pas d’impôts à payer sur les biens (voitures, immeubles etc...) pas besoin de s’inscrire et de refaire des queues interminables à l’équivalent de l’ANSES (2) ou de l’AFIP(3) et autres. Il est clair que quelqu’un qui veut monter un business à de nombreuses obligations en Thaïlande mais si les conditions sont respectées, peu de choses à craindre de l’administration. Il y a dans ce pays des règles claires, nettes et qui doivent être scrupuleusement respectées sinon « en taule » et là ce n’est pas souhaitable même pour votre pire ennemi. Bref en un mot comme en cent, rien à voir avec le « bordel » et la « démerde » à l’argentine. En ce qui concerne les visas quels qu’ils soient, il n’y a jamais de résidence permanente comme en Argentine ce qui oblige à repasser la case Visa au mieux tous les ans. Pour son efficacité et sa simplicité, je donne

AVANTAGE THAÏLANDE

ACHAT D’UN VÉHICULE / IMMATRICULATION

J’ai acheté un HONDA CRV neuf dans les deux pays donc on compare des pommes avec des pommes. Au niveau de la relation avec le concessionnaire, aucune différence notoire, professionnels, précis, voiture commandée et livrée dans les délais impartis. Le gros hic reste la différence de prix. Impossible de comparer de façon fiable car le modèle acheté en Thaïlande (4x4 toutes options) n’est pas importé en Argentine. Ce que je peux dire est que le haut de gamme comparable dans les deux pays vaut 38.000 US dollars en Thaïlande quand le même est facturé 84.000 en Argentine (a cause des impôts de l’état sur les véhicules de plus de 120.000 pesos, même pas le prix d’une Clio un peu équipée). Alors on à beau avoir le « blue » (4), la différence donne quand même le blues au compte en banque. Parlons maintenant de l’immatriculation : il m’a fallu 3 semaines de délai et des démarches sans fin pour pouvoir poser mes fesses au volant de mon CRV argentin alors qu’il m’a fallu 15 mn et uniquement une simple copie du passeport et du certificat de domicile pour partir de la concession au volant de mon joujou. L’immatriculation actuelle est provisoire et sera validée définitivement dans un mois sans aucune démarche autre que de retourner au garage poser les plaques blanches. Prix des assurances quasi similaires (tous risques) mais un vrai service derrière avec assistance en cas d’accident en Thaïlande.

AVANTAGE THAÏLANDE, et de très loin.

PERMIS DE CONDUIRE LOCAUX

Nous avons eu à passer nos permis locaux en Argentine et en Thaïlande. Dans les deux pays, les queues à l’entrée du centre étaient assez impressionnantes. La différence est que celle de Thaïlande est rapidement fluidifiée par une organisation un peu « militaire » mais en tous cas efficace. Après avoir obtenu à l’avance un certificat médical aussi « bidon » dans les deux pays, nous avions du passer un test écrit en Argentine, puis faire 3 queues entre les divers endroits pour payer, passer l’épreuve etc... En Thaïlande, après avoir donné les papiers requis (permis international pour les étranger), un test de vue des couleurs, un test de rapidité de freinage et une série de films chiants au possible sur tout ce qu’il faudrait faire sur la route mais qui ne ressemble en aucun cas à la réalité, on a payé trois fois moins cher qu’en Argentine il y a 6 ans de cela et nous sommes repartis une heure et demie plus tard avec nos permis locaux en poche au lieu d’y avoir passé une demi-journée en Argentine. Pour les plus de 50 ans, permis valable 2 ans en Argentine, puis ensuite renouvelés pour un ou deux ans selon conditions d’âge et physique, en Thaïlande le premier permis est donné pour un an et renouvelable ensuite tous les 5 ans. Les procédures sont différentes mais dans l’ensemble je dirais que ce n’est ni plus difficile ni plus de temps perdu dans les deux pays.

MATCH NUL

COMPORTEMENT DES LOCAUX SUR LA ROUTE

Je trouvais les argentins très mauvais conducteurs en général et assez irresponsables dans leurs comportements au volant ou guidon, mais il y a bien pire qu’eux. Les Thaïlandais en font partie. En données brutes le parc automobile est, en nombre de véhicule assez identique : 13.5 millions en Argentine, 13.8 en Thaïlande. En nombre de véhicule pour 1000 habitants l’Argentine en possède 314 tandis qu’il n’y a que 204 en Thaïlande. Deux remarques à faire qui ont leur importance : l’Argentine ce sont 43.02 millions d’habitants sur une surface pays de 2.780.000 KM² et la Thaïlande 67.74 millions d’habitants sur 513.120 km², c’est-à-dire que nous avons une concentration de population au km² de 15.47 en Argentine contre 132.01 en Thaïlande. La place est nettement plus réduite. Il est clair que cette différence compte dans les chiffres. Je disais donc que je trouvais les argentins au volant assez dingos, ils ont trouvé leurs maitres en l’occurrence les Thaïs. On circule à gauche en Thaïlande ce qui est un peu perturbant quand on n’a pas l’habitude, mais on s’y fait assez vite en oubliant ses vieux réflexes. Il est clair que les premiers jours, sur le même véhicule dont j’ai l’habitude, j’ai souvent fait fonctionner les essuie-glaces au lieu du clignotant... Eh oui les commandes sont inversées idiot !!!!!! Bon heureusement ils ont laissé les pédales d’accélérateur et de frein à la même place sinon je ne vous dis pas les dégâts. Bref les Thaïs conduisent comme des abrutis, pas de clignotant, changements de files permanents, des motos dans tous les sens pire qu’une invasion de fourmis, des taxis bahts qui font tout et n’importe quoi, une vigilance de tous les instants pour ne pas en foutre un les pattes en l’air à chaque mètre parcouru. Je ne vous parle pas de Bangkok et son trafic insensé et souvent du sur place. Expérience personnelle, traversée du pont+ passage de la grand place Victory Monument, soit 4.7 km, 59 minutes montre en main... École de la patience et de l’abnégation, de toute façon, on ne peut pas passer par au-dessus !!!Le résultat est terrible, bien que le réseau routier soit en bien meilleur état que celui d’Argentine et que l’on ne voie pas de véhicules aussi antédiluviens qu’au pays merveilleux de Cristina (5). Bilan : 12.6 morts pour 100.000 habitants en Argentine (3 fois le bilan de la France) et 38.1 au pays du sourire, une hécatombe...  70% dans les deux pays étant des deux roues. Sur ce point précis mais important, l’Argentine reste beaucoup plus sécure sans pour autant être un paradis de la courtoisie et de la prudence au volant.

AVANTAGE ARGENTINE

SÉCURITÉ EN GÉNÉRAL

Le sentiment de sécurité en Thaïlande est un point très sensible. Alors oui, bien sûr, être avec ses bracelets en or, bourré à 2 heures du matin dans les coins noirs de Pattaya ou Bangkok est très risqué et les attaques fréquentes. Mais on vit plus insécure sans or, frais comme un gardon à 10 heures du matin dans les endroits fréquentés de Cordoba ou Buenos Aires. Les gens sont ici paisibles, non agressifs, respectueux des autres et d’eux-mêmes, les vols à l’arraché sont quasi inexistants, pas de moto chorros (6) et pourtant Dieu sait s’il y en a des motos !!!!! Nul n’oserait mettre un calibre sur la tête de quelqu’un car ici il finit sa vie au « Bangkok Hilton », surnom de la pire prison de Bangkok, une prison type Ezeiza (7) mais avec la bouffe et les commodités en moins, pas de syndicats, pas de climatisation, pas de salaire minimum, pas de sortie concert où acte pro-gouvernemental et 60 prisonniers par cellule de 25M² un repas de riz avec une tête de poisson par jour... Cure d’amaigrissement garantie.. Cela calme les ardeurs et modifie les comportements. Où nous habitons, aucune insécurité, endroit très tranquille malgré son peu d’éloignement des lieux touristiques. La police est respectée (je n’ai pas dit qu’elle était exempte de corruption) et il ne fait pas bon faire un séjour en cellule dans ce pays. La loi existe, est appliquée strictement et pour moi, c’est bien comme ça. Quel changement par rapport à notre vie précédente. Ici pas besoin d’être armé, sauf d’un peu de patience parfois. Nous mangeons en terrasse tous les jours et le soir, chose que nous n’avons pu faire en Argentine à cause des risques. Ce qui est à noter ici, c’est le gros taux de suicide des étrangers. Visiblement ils viennent avec des antécédents psychiatriques pas franchement favorables, grillent toutes leurs cartouches, et ne supportent pas le changement de culture. Sauts dans le vide depuis les tours, pendaison (j’ai bien dit avec un Pe mêmes si nous sommes à Pattaya et que beaucoup meurent aussi du mêmes mot avec un Ba pour commencer, l’overdose de Viagra étant un mode de suicide comme un autre...) sont les modus operandi à la mode. Soyons positifs, cela fait des « traine tongs » en moins sur le marché !!!!! La seule vraie insécurité, autre que routière comme dit précédemment, c’est de se prendre la tête avec un Thaï pour des raisons obscures ou de malentendus culturels. Ne jamais hausser le ton ni « engueuler un Thaï » même s’il a fait toutes les conneries du monde. Là on peut finir facilement suicidé d’une balle derrière la tête et avec un sac en plastique noué dessus. Ne jamais oublier qu’au pays du sourire, ce dernier peut signifier beaucoup de choses, et pas que des bonnes.

AVANTAGE THAÏLANDE

NIVEAU DE SERVICE

Là, sur ce point, encore une différence gigantesque. Alors que les vendeurs argentins s’enfuient dès la vue du premier client, qu’il faut râler pour être servi ou avoir un renseignement, en Thaïlande il en va bien différemment. Vous n’avez pas encore franchi le seuil du magasin que quelqu’un vous accueille, cherche à vous aider ou trouve quelqu’un qui peut le faire, le tout avec le sourire et le respect. On trouve tout, oui je dis bien tout dans ce pays. Pas de restrictions d’importations, on trouve réellement tout ce dont vous pouvez rêver. Parfois le prix est fort (les vins en particuliers) mais ce pays n’est pas producteur comme l’Argentine. Au fait, à Pattaya, on trouve du vin de tous les pays, y compris du Chili (pas mauvais d’ailleurs) mais pas un seul vin argentin. Où est passée la merveilleuse exportation vers le monde entier ???(8) Mystère. Tout ce qui est électroménager, son, image, électronique est disponible sans restrictions et dans leurs versions les plus récentes. Vous avez ici une machine à laver Bosch 7 kg dernière génération pour le même prix en dollars qu’une « Made in Argentina » de 5 kg qui rouille en deux ans et dont on ne trouve pas les pièces détachées... Vous devez être livré à domicile ??? Pas de problème, pas de « fletero » (9)tous plus voleurs les uns que les autres à trouver par toi-même, le camion du commerçant est souvent déjà parti quand vous quittez le magasin, les livreurs vous déballent et installent tout dans un temps record et gratuit. Où sont les 45 à 60 jours de délai pour obtenir quoi que ce soit en Argentine ??? Internet, 3 jours de délai pour l’obtenir en 15 Mb/s et sans fibre optique qui n’arrive pas là où nous sommes. Installation un dimanche, eh oui, vous lisez bien !!!! Il y a des petits soucis de connexion : les techniciens sont revenus 6 fois en 4 jours, et maintenant tout fonctionne à la perfection. Un check up à l’hôpital (privé je précise car le service public ici est dans le même état qu’en Argentine), je l’ai fait en cardiologie à Bangkok. Accueil parlant anglais, accompagnement dans les dédales de l’hôpital, remplissage de la fiche d’admission, lecture des CD-ROM des examens faits en Argentine avant de partir, radio électronique (plus de plaques photo ici) des poumons, prise de sang et urine et analyse complète, Echo Doppler du cœur, test d’effort et re Echo Doppler à la suite, test pression sanguine simultanée des 4 membres, test calcium dans les artères, IRM 3D du cœur, tout cela avec l’appareillage dernier cri, entretien/visite du cardiologue durant une heure, administration et paiement,  heure d’arrivée à l’hôpital 8.45 H, heure de sortie 14.00 H avec copie de tous les résultats et résumés médicaux. Le tout pour un prix comparable à l’IMC de Cordoba (10), aussi hôpital privé. Je n’ose pas dire faire la même chose en Argentine car les appareils utilisés sont souvent antédiluviens  ou pour le moins dépassés, m’aurait demandé au moins 4 voyages à Cordoba et de nombreuses heures d’attente puisque aucun rendez-vous n’est respecté. Un bon point cependant pour mon cardiologue de l’IMC, le diagnostic est confirmé, les soins recommandés aussi et ils sont poursuivis avec les mêmes médicaments... l’évolution est favorable tant mieux pour moi.

AVANTAGE THAÏLANDE

IMPÔTS ET TAXES DIVERS

Sur ce point les choses sont très simples. Bye bye l’administration infernale d’Argentine (je sais, beaucoup ne sont pas très à jour !!! mais par expérience personnelle, quand ils vous tombent sur le dos ils ne vous lâchent plus). Plus d’ANSES(2), d’AFIP(3)et autres déclarations de biens personnels (11) etc... Encore une fois je parle de la situation d’un plus de 50 ans dans les deux pays qui ne travaillent pas. Bien sur l’impôt sur le revenu du travail existe en Thaïlande aussi mais bien moins élevé qu’en Argentine. Ici c’est simple : pas de taxe sur les véhicules, pas de déclaration et d’impôts sur vos biens immobiliers (un genre de taxe foncière est à l’étude mais ne sera pas appliquée avant au moins 4 ans et on parle de 1% de la valeur déclarée), une fois payés les droits à l’achat, vous êtes tranquilles. Votre seul impôt sera, tout comme en Argentine, la TVA payées sur les biens de consommation mais ici le taux appliqué est 3 fois plus bas). On ne peut comparer les prix de l’eau, du gaz et de l’électricité car en Argentine cela varie d’une province à l’autre et les subsides donnés par le gouvernement faussent tous les vrais prix. En ce qui nous concerne, nous vivions dans un country en Argentine et nous n’avions pas d’autre choix que de payer tout cela plein pot. Nous vivons dans un lieu équivalent et les factures reçues sont bien moins importantes qu’avant. Déjà, on ne dépense rien pour le chauffage vu qu’il n’y en a pas... Pas par pingrerie, juste parce que quand il gèle ici, nous restons dans les 20° C, alors petit pull léger pour les frileux mais pas de gaz dans la chaudière absente. Sur ce plan aucune hésitation pour la facilité des choses et leurs couts. A noter que le cout d’un litre de super 95 est presque 2 fois moins cher en Thaïlande qu’en Argentine(comparaison en dollar cours officiel), pays producteur de gaz et de pétrole mais dont le gouvernement augmente sur un an le prix de 60% le prix des produits raffinés quand le brut perd 50% !!! CQFD...

AVANTAGE THAÏLANDE

ACHETER UN BIEN DANS LE PAYS POUR UN ÉTRANGER

Dans les deux pays, acheter un bien immobilier pour un étranger n’a rien de difficile. Je parle bien sûr d’acheter dans un condo, car un étranger ne peut posséder de maison en propre dans la mesure où il ne peut pas acheter « le sol thaïlandais ». Donc les choses se font au travers d’une association avec des locaux dans laquelle l’étranger est minoritaire (bien souvent la « femme Thaïe » part avec le magot, ou à travers de sociétés bidon avec rachat en blanc des parts, mais c’est illégal. La propriété dans ce cas est garantie pour un bail de 30 ans supposément renouvelable trois fois. Bon c’est la théorie, la pratique est toute autre chose. Pas d’obligation de visa, une résidence provisoire, un notaire comme en Argentine, le « Land Office » en Thaïlande, rien de bien compliqué si ce n’est la compréhension de la langue locale qui demande certaines bases ceci dans les deux pays. Là où se fait la grande différence est dans les moyens de paiement. En Argentine, rentrer des dollars est peu facile(voir « blue), demande des connections, a un cout certain et rien n’est simple sur ce plan. Transférer de l’argent est aussi une œuvre pénible et souvent fiscalement risquée en Argentine(12), tandis que tout rentre légalement et est dûment déclaré en Thaïlande. Au Siam, pas question de petits compromis, de minimiser les choses, de tricher. Tout est transparent, on sait où et comment on va et les choses se règlent vite. En ce qui nous concerne, avoir l’écriture définitive en Argentine nous avait demandé 5 ans et ceci après une plainte de notre part au Conseil des Notaires. Ici, les papiers en règle, à peine une demi-journée pour obtenir le titre et les documents en règle.

AVANTAGE THAÏLANDE

OUVRIR UN COMPTE EN BANQUE

Pour ouvrir un compte en banque en Argentine, il vous faut maintenant avoir un certificat de domicile, le DNI (13)avec au moins la résidence provisoire, des km de papiers à remplir, des procédures pour obtenir cartes bancaires (débit et/crédit), management du compte par Internet, il faut 10 jours pour avoir son transfert versé sur le compte, des queues aux ATM, retourner plusieurs fois pour obtenir que tout fonctionne plus ou moins bien, etc.. Un temps fou de perdu afin d’espérer que l’on vous donnera le droit d’avoir un compte en banque et plusieurs semaines de démarches diverses avant de parvenir à vos fins. En Thaïlande, nous sommes rentrés dans une agence de la Kasikorn Bank, avons sorti notre passeport, notre visa, un certificat de résidence et signé 3 documents. En 10 mn chrono, nous avions un compte ouvert, deux cartes de crédit, toutes les références pour faire des transferts, 48 heures au plus pour avoir un transfert versé sur votre compte, un message sur votre téléphone portable pour vous donner le solde du compte et de chaque débit de la carte bancaire, bref une formalité. Pas de paperasserie inutile, pas de complication, c’est net, clair et efficace, le sourire de la chargée de compte en plus.

AVANTAGE THAÏLANDE

QUALITÉ DE VIE

Il serait aussi ridicule de comparer le style de vie entre l’Amérique Latine et la Thaïlande. Deux cultures complètement différentes. Deux états d’esprit différents, mais la vie est bien plus douce et tranquille en Thaïlande. Donc sur ce point, chacun doit trouver son équilibre quelque part, pour nous ce n’était plus l’Argentine et nous en sommes partis, point final. D’autres trouveront l’Argentine formidable, tant mieux pour eux, s’ils y sont réellement et profondément heureux, nous nous en réjouissons et espérons que cela leur apportera joie et paix d’âme. Je ne mettrai donc pas d’ « avantage » sur ce point particulier. Chacun fait comme il l’entend et toute position est acceptable et recevable telle quelle.

MATCH NUL

AVOIR DES EMPLOYÉS

Commençons par une comparaison de l’ouvrier Thaï avec l’ouvrier argentin : un point commun : ils n’ont pas inventé la poudre. La grande différence néanmoins, en ayant la patience (et il en faut) de leur expliquer, c’est que les thaïs vont faire plus ou moins bien mais vont s’efforcer de vous faire plaisir. L’argentin se planquera dans un coin et vous laissera dans la merde (je sais de quoi je parle nous avons eu 16 jardiniers en 6 ans et demi). Les Thaïs sont affables et polis alors que les argentins vont t’insulter et souvent quand tu as le dos tourné mais les oreilles dressées. Autre bon point pour le pays du sourire, ils ne te font pas de procès quand tu les vires. Ici ce n’est pas comme au pays de Cristina, il n’y a pas de subsides, pas de syndicats à la con, tu bosses ou tu crèves... ca forme son homme !!!!!  On approuve ou pas le fait mais c’est comme cela. Il n’y a pas plus de vrais pauvres ici qu’en Argentine, mais il n’y a pas une myriade de fonctionnaires ou de gens sous plan du gouvernement qui ne cherchent surtout pas à bosser. Le taux de chômage ici est de 0.76% (et ce n’est pas mesuré par l’INDEC (14) qui en reconnait quand même plus de 8%) car les gens travaillent, même au noir en faisant du commerce dans les rues pour pouvoir manger et survivre. Il faut aussi savoir que « faire des gosses » est une industrie lucrative pour les gens humbles d’Argentine car ils vont toucher subsides et plans. Que le système médical et scolaire public soit dans un état de délabrement complet importe peu. Tous ces « gosses » à 16 ans pourront « voter » « bien » sinon le plan est coupé. Tirez-en vos conclusions...

Le prix de l’heure de travail est trois fois moins cher en Thaïlande qu’en Argentine.

Le Thaïs ne sont pas naturellement plus courageux ni moins tire au flanc que les argentins, mais, bien supervisés, ils essaient de faire les choses bien. Autre gros avantage, ils ne sont pas voleurs ni menteurs pathologiques, quant à faire un procès au patron, il faut des sacrés mal traitements pour en arriver là. Quel changement et quel répit !!!

AVANTAGE THAÏLANDE

FIN DU MATCH - RÉSULTAT

Voilà, l’arbitre vient de siffler la fin du match.

 

 ARGENTINE
THAÏLANDE

L’ADMINISTRATION / VISAS

 01

 ACHAT D’UN VÉHICULE / IMMATRICULATION

 01

 PERMIS DE CONDUIRE LOCAUX

 11

COMPORTEMENT DES LOCAUX SUR LA ROUTE

 10

SÉCURITÉ EN GÉNÉRAL

 01

NIVEAU DE SERVICE

 01

IMPÔTS ET TAXES DIVERS

 01

ACHETER UN BIEN DANS LE PAYS POUR UN ÉTRANGER

 01

OUVRIR UN COMPTE EN BANQUE

 01

QUALITÉ DE VIE

 11

AVOIR DES EMPLOYÉS

 01
 TOTAL 310

La Thaïlande sort grand vainqueur de cette rencontre avec 10 point sur 11. Le match est-il truqué ? Honnêtement, je ne pense pas avoir exagéré les vertus ou les débilités de mes deux pays d’accueil. Ici, on vit dehors la plupart du temps, on a l’eau, le calme et un temps agréable. La vie n’est pas très chère si l’on reste raisonnable, et on trouve tout ce qu’on peut désirer. Que demander de mieux dans la vie ?

Elle n’est pas belle la vie ?

Didier

 

Manuel pour comprendre l'argentine

 

GLOSSAIRE POUR MIEUX CONNAITRE L’ARGENTINE ET COMPRENDRE LE TEXTE

(1) Ainsi appelle-t-on la DGM (Direccion General de Migraciones), les services de l’immigration argentine. Moderne technologiquement, paperassière à outrance, complètement inefficace dans le contrôle des flux migratoires. Vous pouvez rester 20 ans illégalement dans ce  pays même sans avoir à faire de visa « run ». C’est le cas de milliers de boliviens, péruvien ou paraguayens qui travaillent au noir dans le pays et ne sont jamais inquiétés. Pour les visas « rentiers » ou « retraité » vous devez obtenir un visa d’un an avec résidence provisoire, renouvelable une année de plus et au bout de trois ans vous obtenez la résidence permanente. Plus de démarches à faire dans ce cas, sauf renouveler le DNI tous les 5 ans.

(2) ANSES (Agencia Nacional de Securidad Social) l’équivalent de nos caisses retraites française. Il faut savoir que l’argent de cette administration a été pillé par le Gouvernement Kirchner pour combler les trous gigantesques des dépenses publiques en plans sociaux et subsides en tous genres mais que tous les travailleurs et entreprises doivent cotiser au taux fort. Quant aux retraités, ils sont bien loin de toucher les 82% mobiles que la loi leur accorde et plus de 1 million de procès perdus par l’Etat sont en attente de traitement... qui ne se fera jamais. Néanmoins, tout étranger, travaillant ou non doit être inscrit dans cette administration pour continuer son parcours du combattant paperassier. C’est la première démarche pour obtenir le CUIL/CUIT qui vous permet d’accéder aux autres étapes administratives.

(3) AFIP (Administracion Federal de Ingresos Publicos) le fisc argentin. A savoir qu’ils sont aussi responsables des douanes. Administration ultra corrompue et dont les tentacules s’étendent sur tous les domaines. Très crainte des Argentins et des étrangers en situation légale (un comble) son surnom argentin est « Gestafip », cela résume tout.

(4) « le blue » est le surnom donné au dollar ou à l’euro parallèle. L’Argentine se caractérise par un retard cambiaire énorme par rapport au dollar  et aux autres monnaies importants dans le monde) du a une politique de dépenses publiques inconsciente, au manque d’investissements dans les infrastructures et un blocage de l’économie et en particulier des exportations. L’Argentine tirait la majorité de ses ressources de la culture (soja, blé, mais) mais les cours mondiaux s’étant écroulés et l’état prélevant toujours plus de rétentions sur les ventes des producteurs, les réserves nationales sont au plus bas. Pour déjouer ce piège appelé « cepo cambiario » , toute une économie parallèle de trafic de devises s’est mis en place et par exemple à l’achat le dollar a valu quasi 16 pesos quand le cours officiel était inférieur à 8. Les étranger ayant des devises (ou les argentins malins qui s’en procurent) réduisent ainsi le cout de la vie et luttent contre l’inflation galopante de l’ordre de 35% par an.

(5) Cristina = Cristina Fernandez de Kirchner, actuelle présidente de l’Argentine jusqu’en fin d’année 2015. Comme tout bon « populiste » elle a une tendance plus que marquée à croire que son pays va très bien et qu’elle peut donner des leçons d’économie à la terre entière !!!!! ceci quand le pays est déclaré en « default » pour le non-paiement de ses émissions de restructuration de dette publique et que le peso est devenu une monnaie de singe...

(6) « moto chorros » traduction de voleur à moto, dont la majorité est armée et n’hésite pas à vous mettre une balle dans la tête pour quelques pesos. Sont surtout présents dans les grandes et moyennes villes, mais vous n’êtes pas complètement à l’abri de leurs méfaits en pleine campagne.

(7) Ezeiza est la plus grande prison d’Argentine. Elle est située en banlieue de Buenos Aires près de l’aéroport Pistarini (aussi appelé Ezeiza). Fort taux d’évasion (souvent aidé par des gardes corrompus), plateforme de trafic de drogue, les prisonniers ont même droit à un salaire même s’ils ne travaillent pas (syndicat des prisonniers) qui représente plus que la retraite de base d’un honnête travailleur. Les prisonniers sont souvent recrutés pour aller faire « la claque » avec les « militants » lors des meetings de la Présidente.

(8) L’Argentine, avant le « cepo cambiario » était bien placée comme exportateur de vins sur le marché mondial. Elle a perdu quasiment tous les marchés à cause des relations exécrables du Gouvernement avec les autres pays. Il en est de même pour les olives, les citrons les oranges etc...

(9) « fletero » travailleur indépendant qui possède son propre véhicule (souvent des vieux clous) et fait du transport à la demande mais jamais gratuitement. C’est une vraie mafia dont les prix et la qualité de prestation est plus que variable.

(10) IMC Cordoba, Instituto Modelo de Cardiologia, hopital privé et moderne de Cordoba, deuxième plus grande ville d’Argentine. Ils m’ont sauvé la vie après qu’une myriade d’autres spécialistes, tous candidats au prix Nobel de médecine, m’ait laissé « trainer » 11 jours avec une thrombose qui a fini en embolie pulmonaire...

(11) « bienes personales ». Sorte d’impôt sur la fortune (incluant la propriété immobilière, les engins à moteur, vos meubles etc..) Les bases n’ont pas été revues depuis une décade et « être considéré » comme riche et donc apte à payer l’impôt  sur la fortune signifie que l’ensemble de vos biens ne dépasse pas 305.000 pesos (- de 35.000 dollars au taux officiel actuel). Pour donner une idée, c’est le prix d’une Peugeot 308 neuve... C’est à payer bien sur tous les ans sur une base fiscale « elle » revue à la hausse par l’administration « gestafip »...

(12) Tant que vous n’avez pas un visa et une résidence provisoire officielle, vous ne pouvez pas ouvrir de compte en banque en Argentine. Vous ne pouvez pas non plus faire un transfert sur un compte de tiers (de mon compte en France sur le vôtre en Argentine). Je ne parle pas d’entrer officiellement des euros ou des dollars pour acheter quoi que ce soit, vous ferez alors face à une inertie administrative qui dépasse la patience humaine et dont les couts induits sont faramineux.

(13) DNI (Documento Nacional Identidad) sorte de carte d’identité en France. Sans ce document vous ne pouvez quasi rien faire en Argentine.

(14) INDEC (Instituto Nacional de Estadísticas y Censos de la República Argentina). Une sorte d’INSEE à l’argentine qui avait dans le passé une très bonne réputation de compétence. Depuis l’ère Kirchner, cet institut est dans « les pattes de l’état) et trafique toutes les statistiques et en particulier l’inflation, l’IPC (Indice des Prix au Consommateur), la pauvreté, l’indigence, bref  le tripatouillage à son apogée. Cet organisme est également responsable du recensement (et de ses incohérences quand on sait lire des panels de statistiques)

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :

Envoyer cet article à un ami



Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 009 411 visiteurs au total
633 visiteurs ce jour
19 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2017