THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Phuket - ภูเก็ต

La perle de l'océan indien

Mis à jour le 14-09-2018  |  Publié le 16-07-2006 - Lu 167 663 fois
Moyenne : 5.00 sur 5 (1 vote)
 
Population : 600 000 h (2014)
Code Postal : 83000
Ind.Tél. : 076

Météo locale
Bon plans
Voir la carte
Vue satellite

Prononcer poukète et non foukète !

Phuket désigne à la fois une province, une île et une ville. L'île s'étend sur environ 50 kilomètres du nord au sud, et une vingtaine de kilomètres d'est en ouest, soit 576 km2 de superficie. C'est la plus grande île de Thaïlande. Son extrémité nord est reliée au continent par un pont de 600 mètres de long, le pont Sarrasin. Phuket est située sur la côte ouest de l'isthme thaïlandais, donc côté océan Indien, appelé en bord de côte, mer Andaman. L'île est séparée de la capitale, Bangkok, par un peu moins de 900 km.Kata Beach au coucher du soleil

Les principales richesses de Phuket sont le tourisme (plus de 2 millions de visiteurs en 2011), les plantations d'hévéas (l'arbre à caoutchouc), de noix de coco et de cajou, l'étain (richesse du passé car toutes les mines sont maintenant fermées), et enfin la pêche. C'est, après Bangkok, la région la plus riche de Thaïlande. 75 000 personnes (hors tourisme et main d’œuvre immigrée) vivent à Phuket-Ville, la capitale administrative de l'île. La population de Phuket est formée de Thaïs, de Chinois, de Musulmans (d'origine Malaise) ici très nombreux (environ 35 % de la population totale de Phuket), de Chao Nam (gitans de la mer) et enfin d'Européens et d'Indiens venus tenter fortune dans la restauration et le tourisme pour les premiers, dans le commerce des étoffes pour les seconds.

L'île de Phuket a connu le succès dans les années 70, avec l'arrivée des hippies, amplifié dans les années 80 par la mode du soleil en hiver. C'est à cette période que l'île a connu son plein essor touristique, ce qui n'a pas été sans une certaine dégradation de ses paysages magnifiques. La construction anarchique de complexes hôteliers en bordure même des plages a dévisagé les plus belles d'entre elles. Malgré cela, Phuket reste une des destinations "soleil" les plus prisées, et ses nombreuses plages et petites baies isolées permettent encore aujourd'hui de trouver un petit coin de paradis à l'écart du flot des touristes.

On estime à 2 à 3 millions le nombre de touristes qui visitent chaque année Phuket. Ils viennent pour la majorité d'entre eux d'Europe (Allemagne, France, Italie et surtout pays nordiques...) mais surtout d'Asie (Chine, Malaisie, Corée, Japon...).

L'île de Phuket toute entière est splendide, mais c'est surtout les côtes ouest et sud qui semblent sorties d'un songe exotique. Le littoral s'enorgueillit d'une palette extraordinaire de couleurs et de paysages majestueux. Les collines - Phuket vient du mot malais « Bukit » qui signifie colline - sont recouvertes d'épaisses forêts tropicales qui descendent jusqu'aux plages de sable blanc, bordant une mer émeraude. Les récifs coralliens, affleurants certaines baies, sont autant de trésors à admirer. Et nul n'est besoin d'être plongeur pour profiter de ces splendeurs. Un simple masque, un tuba et une paire de palmes suffisent pour profiter du spectacle des coraux et des poissons multicolores. Si vous avez de la chance, vous pourrez même admirer des langoustes et des poulpes. Pour les plongeurs plus expérimentés, les îlots qui entourent Phuket offrent parmi les plus beaux sites de plongée du monde.

En décembre 2004, Phuket fut l'une des places du continent les plus touchées par le tsunami qui ravagea l'océan Indien, avec un millier de morts environ ; les dégâts considérables bien que limités en bord de côte, furent rapidement réparés afin que l'industrie touristique ne soit pas pénalisée. Vue le niveau du tourisme actuel, on peut aisément dire que l'objectif a été atteint...

Comment aller à Phuket ?

De Bangkok : 

En bus : environ 900 km et 14 heures d'autobus... C'est le moyen le moins cher pour se rendre à Phuket depuis la capitale. Il y en a pour toutes les bourses, du moins cher, non climatisé et qui s'arrête pour prendre des passagers en route, au plus chers, les VIP, confortables (air-conditionné, 24 places seulement pour améliorer l'espace pour chaque passager) et rapides.
Départ du Southern Bus Terminal. Nombreuses compagnies, avec plusieurs départs par jour, bus avec ou sans climatisation. Pour les bus VIP, comptez environ 1000 THB l'aller simple. La plupart des départs se font entre 15 et 17 heures, avec arrivée le lendemain matin. Comme toujours en Thaïlande, les repas et boissons non alcoolisées sont compris dans le prix du ticket.

Réserver votre billet Bangkok-Phuket en ligne

En voiture : il faut une bonne dizaine d'heures pour parcourir les 862 km qui relient Bangkok à Phuket. Mais cela peut aussi être un moyen sympathique de visiter le sud, en réalisant plusieurs étapes : Hua Hin, Prachuap Kiri Khan, Choom Phon, Ranong... des endroits souvent peu connus mais qui permettent de découvrir la Thaïlande authentique. Il est possible de louer une voiture à l'aéroport de Bangkok et de la rendre à celui de Phuket.

En train : il n’y a pas de liaison directe car il n'y a pas de voie ferrée à Phuket. La gare la plus proche est à Surat Thani : un service de bus assure la liaison avec l’île, mais ce n'est certainement pas le moyen le plus simple de gagner Phuket...

En taxi : pour les phobiques de l'avion qui ont les moyens de voyager individuellement, il est possible de relier Bangkok à Phuket en taxi. Comptez environ 15 000 THB.

En avion : de nombreuses compagnies se partagent le marché de la destination très touristique de Phuket, avec plus de 50 vols par jour depuis Bangkok :

Quand aller à Phuket ?

Si vous voulez du très beau temps, évitez la période de mai à octobre, assez pluvieuse. Les mois de décembre, janvier et février sont les mois les plus agréables pour visiter et séjourner à Phuket. Attention aux courants marins qui peuvent être dangereux du mois de mai au mois d'octobre. La température moyenne sur l'île est de 27,6°C et la pluviométrie moyenne de 194,9 mm d'eau. Mais le dérèglement climatique n'a pas épargné cette partie du monde et il est tout à fait possible d'avoir du très beau temps durant la mousson comme il est possible d'avoir maintenant de la pluie en saison sèche...

 
Jan
Fév
Mars
Avr
Mai
Juin
Température
°C
26.9
27.6
28.3
28.5
28.1
28.3
Pluviométrie
mm
35.0
30.7
38.8
163.2
348.2
212.8










Juil
Août
Sept
Oct
Nov
Déc
Température
°C
27.8
28.0
27.2
27.1
27.0
26.7
Pluviométrie
mm
263.0
262.6
419.3
305.4
207.3
52.0

Transport sur l'île

Pour rejoindre la capitale de l'île, le mieux est d'utiliser les Thais Limousines de l'aéroport (600 THB environ). Il existe également un service de bus : de l'aéroport vers la ville, bus toutes les heures de 8h00 à 20h30, et dans le sens Phuket-ville vers aéroport : bus de 6h à 18h30. Tarif : environ 100 THB. Voir les horaires.

Il existe également des liaisons vers les principales plages de l'île. Ensuite, vous avez le choix entre :

  • Les tuk-tuk : ce sont ici de minuscules camionnettes reconnaissables à la couleur rouge qu'elles arborent. Les tuk-tuk sont partout sur les lieux touristiques mais en général très chers et peu sûr. Et nombre d'entre eux conduisent en état d'ébriété... Si malgré tout, vous souhaitez prendre ce genre de transport, 2 règles : marchandez ferme si vous ne voulez pas vous faire rouler, et ne jamais se fier aux conseils d'un tuk-tuk ! Dans la mesure du possible, à éviter...
  • Les songthaews : ce qui signifie en thaïlandais « deux rangs » en référence aux deux bancs de bois disposés à l'intérieur, de chaque côté du véhicule. ils font la navette entre le centre de Phuket-ville, précisément le marché (Ranong Rd), et les trois principales plages de l'île : Patong, Karon et Kata. Départ toutes les 30 minutes. Pratique et bon marché : 20 à 40 THB. Si vous souhaitez descendre avant le terminus, il suffit de sonner ! Attention : les sièges à l'avant sont réservés aux moines. Les femmes éviteront donc ces places car elles ne doivent pas avoir de contact physique avec eux.
  • Les taxis motos : ils sont reconnaissables à la couleur rouge-amarante du gilet que porte le pilote. C'est un moyen bon marché de se déplacer mais uniquement pour de petites distances (quelques kilomètres).
  • Les taxi privés : ces berlines se négocient à l'heure, à la demi-journée ou à la journée. Le programme est établi avec le chauffeur – qui parle habituellement un peu anglais. Il vous déposera dans les lieux convenus et patientera le temps votre visite puis vous conduira à votre prochaine étape. C'est nettement plus confortable que le tuk-tuk, beaucoup plus sécurisé et le plus souvent moins cher !
  • Les taxi Grab : pour utiliser ce service, il faut un smartphone, une connexion internet et avoir chargé l'application dédiée gratuite. L'application vous géolocalise, vous sélectionnez votre destination, choisissez le type de véhicule (limousine, SUV...) et l'application votre donnera une estimation du coût de la course. Si vous êtes d'accord, il ne vous reste plus qu'à réserver le véhicule le plus proche.
  • Location de voiture : c'est une bonne façon de découvrir l'île, en particulier les plages du nord beaucoup moins fréquentées que celles du sud. Mais il faut savoir que la circulation sur l'île est très dense, que les conducteurs ont ici une très vague idée du code de la route et qu'à certaines heures, les principaux axes sont totalement bouchés.... Si malgré tout vous souhaitez louer une voiture, voici une bonne adresse : Pure Car Rent (7°52'59.1"N 98°23'24.9"E) Site Internet : http://www.purecarrent.com/. Prix compétitifs et assurance tous risques comprise. Sinon, privilégiez les loueurs internationaux type Hertz, Avis, Budget...
  • Location de moto : les loueurs sont partout en ville et sur les plages. Tarif : environ 250 THB. Attention, les motos ne sont jamais assurées (quoi qu'en dise le loueur) : si elles sont endommagées ou volées, vous devrez payer pour le remplacement, ainsi que les dommages éventuels causés à un tiers. Le port du casque est obligatoire depuis quelques années en Thaïlande (amende de 500 baht en cas d'infraction). Le permis de conduire International avec la case « A » cochée est obligatoire, associé au permis original. Enfin, sachez qu'un nombre important d'étrangers sont blessés et tués chaque année dans des accidents de la circulation entre moto et auto à Phuket... Soyez plus que prudent.

Attention : le permis B auto ne permet pas de conduire un 2 roues en Thaïlande, quelle que soit sa cylindrée. Il faut impérativement le permis A. Le permis international doit obligatoirement être accompagné du permis national original. Le fait que certains loueurs peu scrupuleux ne vous demandent pas votre permis au moment de la location ne vous sera d'aucune aide en cas de pépin.

Pour se loger à Phuket

Phuket offre un immense choix d’hébergements, des hôtels de grand luxe aux simples bungalows de plage, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses : voir la liste des hébergements

Voir aussi notre sélection d'hébergements dans les bons plans sur Phuket 

Les bonnes adresses pour manger

Ici aussi, le choix est très large. Si vous n'appréciez pas la cuisine Thaïe (ce qui est très dommage !), vous trouverez à Phuket des restaurants de pratiquement toutes les cuisines du monde. Voir notre sélection de restaurants dans les bons plans sur Phuket

Quoi faire à Phuket

Beaucoup de choses ! Le mieux pour visiter Phuket et ne pas rester « prisonnier » d'une plage, alors qu'il y a tant de lieux magnifiques à découvrir sur cette île, est de louer une moto, ou mieux une voiture. Les pages suivantes détaillent l'ensemble des attractions de Phuket et des environs.

Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :


billet avion

Envoyer cet article à un ami

Powered by 12Go Asia system

Hébergements à Phuket


Plan du site
Top 50 des articles
Livre d'or du site
Audience XiTi
5 606 966 visiteurs au total
123 visiteurs ce jour
17 visiteurs actuellement sur le site
Liste des membres du site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2018