THAILANDE-GUIDE

THAILANDE-GUIDE

Le site web de la Thaïlande

Musée du palais Suan Pakkad - พิพิธภัณฑ์วังสวนผักกาด

Une visite calme et reposante avec un petit pavillon de laque dans son écrin de verdure.

Publié le 31-03-2024 - Lu 706 fois
Aucun vote


Coordonnées GPS : 13.756915269037012, 100.53751982830606

Adresse : 352-354 rue Sri Ayudhya, Ratchathewi, Bangkok 10400.

Heures d'ouverture : tous les jours de 9 heures à 16 heures.

Entrée : 100 THB.

Tel. : (+66) 2245-4934 - (+66) 2246-1775-6 Ext. 229
Courriel : public@suanpakkad.com

Site officiel : www.suanpakkad.com

Pour s'y rendre : 

  • Bus No. 14, 17, 72, 74, 77, 159, 164, 204, 536, 539.
  • BTS : à 5 minutes à pied de la station Phaya Thai, sortie 4.

Peu connu des touristes, et beaucoup moins visité que la maison de Jim Thompson, ce musée offre une excellente alternative pour ceux qui cherchent à éviter la foule. L'architecture globale du musée est superbe, dans cet îlot de verdure coincé entre le BTS et la grande artère routière Sri Ayutthaya. Les collections sont variées et le Pavillon de Laque, en particulier, justifie à lui seul la visite. C'est un endroit où l'on peut apprécier la tranquillité tout en découvrant des trésors culturels fascinants.

Le palais Suan Pakkad, également connu sous le nom de Suan Pakkard (สวนผักกาด), est un musée situé sur Sri Ayutthaya Road, au sud du Monument de la Victoire. Il abrite une collection d'antiquités thaïlandaises, notamment des poteries datant de plus de 4 000 ans provenant de Ban Chiang. À l'origine, le palais était la résidence du Prince Chumbhot Paribatra de Nagor Svarga (1904–1959), petit-fils du Roi Chulalongkorn (Rama V), et de son épouse, M.R. Pantip Paribatra, Princesse Chumbhot de Nagor Svarga. Il a été construit sur un terrain qui était autrefois utilisé pour la culture de choux, d'où son nom « Suan Pakkad », signifiant littéralement le « Jardin des Choux ». Transformé en musée, il a ouvert ses portes en 1952.

Un groupe de quatre maisons thaïes traditionnelles, reliées par une galerie couverte (maisons 1 à 4), constitue un héritage familial datant du 19ème siècle. Elles sont situées entre l'avant du palais et le jardin principal, et représentent la pièce architecturale maîtresse du palais. Déplacées depuis leur emplacement d'origine pour être transportées, ces maisons ont été reconstruites sur le terrain du palais en 1952 afin de servir à la fois de salles de réception et d'exposition pour la vaste et remarquable collection d'objets d'artisanat du Prince et de la Princesse. Une partie de ces objets provient de l'héritage du père du Prince, le Prince Paribatra Sukhumbhand de Nagor Svarga, tandis qu'une autre partie est constituée d'acquisitions personnelles du Prince et de son épouse. Le public a rapidement eu accès à ces collections avant que ne soit ouvert un véritable musée. Ce fut probablement le premier exemple d'une famille thaïlandaise qui acceptait d'ouvrir sa résidence au public tout en continuant à y vivre. Bien que ces objets d'art, souvent rares et parfois uniques, puissent avoir été initialement rassemblés dans le cadre d'une collection privée, les créateurs du Musée ont considéré qu'ils représentaient avant tout un patrimoine de l'humanité et, à ce titre, devaient être accessibles à tous ceux qui désiraient les contempler.

Au fil des ans, d'autres structures architecturales thaïes traditionnelles ont été ajoutées aux quatre premières maisons. Celles-ci comprennent les maisons 5 à 8, situées du côté ouest de la propriété, ainsi que le magnifique Pavillon de Laque, qui s'élève dans le jardin principal, au sud de la propriété. Le Centre des Arts Chumbhot-Pantip a été construit en 1996 pour abriter la collection unique de Ban Chiang et la galerie Marsi.

De nos jours, le Palais de Suan Pakkad est la propriété de la Fondation Chumbhot-Pantip, l'une des plus importantes organisations philanthropiques de Thaïlande, qui en assure la gestion. Fondée en 1968, cette organisation œuvre dans divers domaines tels que l'éducation, la protection de l'environnement, l'art et la culture.

Plan du site

Repère 1 - Maison n° 1

Au rez-de-chaussée se trouve le Salon de Musique du Prince Paribatra, dédié à une collection d'instruments musicaux thaïlandais ayant appartenu au père du Prince Chumbhot. Le Prince Paribatra est considéré comme l'un des plus grands compositeurs de l'histoire de la Thaïlande. Parmi les pièces particulièrement précieuses en raison de leur rareté, on compte des tambours, des xylophones, des gongs et des violons à trois cordes. Le premier étage de la maison abrite une collection éclectique d'objets anciens, comprenant notamment des statues de Bouddha, des torsos en pierre d'Uma et d'Ardhanarisvara datant de différentes périodes de l'histoire de la Thaïlande et de l'Asie du Sud-Est.


Repère 2 - Maison n° 2

Au rez-de-chaussée, dans une pièce que la Princesse Chumbhot, dont le sens de l'humour était renommé, avait baptisé « la Caverne d'Ali Baba », est présentée une importante collection de pierres précieuses et de minéraux rares de grande valeur qu'elle avait rassemblée. Au premier étage, une collection éclectique d'artisanat est également exposée, comprenant par exemple un « howdah », des bibliothèques recouvertes de peintures en or sur fond de laque noire, ainsi que d'autres pièces de mobilier traditionnel thaï, notamment de magnifiques objets d'usage personnel tels que des récipients et des plateaux pour la nourriture incrustés de nacre, et des boîtes en ivoire contenant des onguents pour les lèvres. Il convient également de remarquer une très belle collection d'éventails utilisés par les moines bouddhistes lors des prières.

Repère 3 - Maison n° 3

Au premier étage, une très belle collection de porcelaine pentachromatique appelée « Bencharong » est présentée, ainsi que plusieurs dessins d'inspiration thaïlandaise et européenne datant de la fin du XVIIe siècle. Cette porcelaine, originaire de Chine, a été décorée de motifs thaïlandais et incrustée d'or et d'argent niellé. On peut également y admirer un modèle de trône thaï (Busabok), ainsi qu'un palanquin et un parasol, attributs d'un prince de rang d'Altesse Royale.

Repère 4 - La maison n° 4

Cette maison était à l'origine utilisée, et l'est encore occasionnellement de nos jours, pour des réceptions ou des dîners. Une pièce unique de cette maison est une chapelle privée abritant une collection de statues de Bouddha datant de plusieurs époques de l'histoire de la Thaïlande, ainsi que de belles peintures de Bouddha sur tissu. De plus, on y trouve un très rare panneau en laque incrusté de nacre, datant de la fin de l'époque d'Ayutthaya.

Repère 5 - Maison n° 5

Alors que le premier étage présente des objets d'artisanat découverts à Ban Chiang, le rez-de-chaussée abrite une collection de coquillages et de poissons fossilisés, ainsi que quelques pierres et minéraux.

Repère 6 - Maison n° 6

Cette maison est consacrée au Musée du Khon. Le Khon, une danse masquée, évoque des scènes du Ramayana, l'épopée indienne. La collection présente différents objets d'art relatifs à cette forme d'expression artistique, tels que des masques grandeur nature des principaux héros et des méchants de ces histoires, des marionnettes, des figurines en terre, et un modèle réduit de ces combats.


Repère 7 - Maison n° 7

Des objets d'artisanat préhistoriques provenant des provinces de Kanchanaburi et de Sawankhalok (Céladon) constituent les joyaux des collections exposées dans la maison n° 7, ainsi que des céramiques chinoises des époques Song, Yuan et Ming, des céramiques thaïes des XIVe et XVe siècles, des frises vertes vernissées provenant d'un temple birman, des poteries khmères et des objets en terre cuite provenant des célèbres fours à poterie de Wiang Kalong, dans la province de Chiang Rai.

Repère 8 - Maison n° 8

Cette maison expose de magnifiques pièces d'art ménager, en particulier des pièces de cristal, d'argenterie et de porcelaine qui appartenaient au Prince Paribatra et à la Princesse Chumbhot.

Repère 9 - Le Pavillon de Laque

Le Pavillon de Laque, datant probablement du XVIIe siècle, dernière période d'Ayutthaya, se dressait autrefois dans un temple le long du fleuve Chao Phraya, à proximité de la Cité d'Ayutthaya. Le pavillon, alors en très mauvais état, fut déplacé vers le Palais de Suan Pakkad pour être restauré en 1959, en guise de cadeau du Prince à la Princesse pour son cinquantième anniversaire. Le Prince ne vécut pas assez longtemps pour voir l'achèvement des travaux de restauration, mais il laissa en héritage un magnifique trésor, témoignage de l'excellence de l'architecture thaïlandaise. À l'intérieur du Pavillon, d'exceptionnelles fresques murales à la feuille d'or sur laque noire retracent l'histoire de la vie de Bouddha ainsi que des scènes de l'épopée indienne du Ramayana.


Repère 10 - La Barge Royale « Kao Kung Bayam »

Cette barge appartenait au père du Prince Chumbhot, le Prince Paribatra, qui l'utilisait lors des processions royales sur la rivière du Roi Chulalongkorn (Rama V). La coque est construite en bois odorata hopea, un arbre pouvant atteindre 45 mètres de haut, dont le bois résiste aux termites, aux parasites et à l'eau. Son nom thaï est Ta-khian Thong (ตะเคียนทอง). Le toit et la cabine sont en teck.

Repère 11 - La galerie Marsi

Cette galerie, située au premier étage du Centre des Arts Chumbhot-Pantip, a été nommée en l'honneur de la Princesse Marsi Paribatra, une artiste très douée et renommée, fille unique du Prince et de la Princesse Chumbhot. Les peintures de la Princesse sont exposées dans le hall d'entrée du Musée. La galerie accueille également régulièrement des expositions d'artistes contemporains.

Repère 12 - La Collection Ban Chiang

Au premier étage du Centre des Arts Chumbhot-Pantip, sont exposées des poteries peintes de Ban Chiang. C'est par cette pièce que débute la visite. Le musée abrite probablement la plus célèbre et la plus belle collection de ces objets d'art préhistoriques, un ensemble qui a grandement contribué à améliorer la connaissance et la compréhension de cet important héritage culturel. La collection comprend des poteries, des poteries avec des impressions de corde, des armes et des outils en bronze, ainsi que des parures en bronze, en pierres précieuses et en perles de verre.

Ban Chiang : explications

Ban Chiang est un site archéologique situé dans la province d'Udon Thani, dans le nord-est de la Thaïlande. Il est célèbre pour ses découvertes archéologiques qui ont révélé l'existence d'une importante civilisation préhistorique remontant à environ 5 000 ans. Les fouilles à Ban Chiang ont mis au jour des vestiges de poteries, d'outils en bronze, de bijoux et d'autres artefacts, ainsi que des sépultures humaines. Ces découvertes ont été cruciales pour notre compréhension de l'évolution culturelle et technologique dans cette région de l'Asie du Sud-Est. Les poteries peintes de Ban Chiang sont particulièrement renommées pour leur beauté et leur complexité, et elles sont considérées comme l'une des premières expressions artistiques de la civilisation en Thaïlande.


Cette page vous a plu ? Partagez-la sur les réseaux sociaux :


billet avion

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

VisaThailande.fr

Agence de voyage francophone basée à Chiang Mai, Sawa'Discovery vous accompagnera dans la préparation de voyage sur mesure en Thaïlande. 50€ offerts sur votre premier voyage !

La Thaïlande pas chère


Plan du site
Top 50 des articles
7 608 832 visiteurs au total
606 visiteurs ce jour
16 visiteurs actuellement sur le site
Nous Contacter

© J.Brunetaud 1999-2024